Fourons

  • L’au revoir à Louis, le « plaqueur fou »…

    Ce lundi, Louis Bellem (22 ans) a perdu la vie dans un dramatique accident à Dalhem. Le jeune homme de Saint-Remy, ouvrier dans une entreprise de parcs et jardins, était occupé à ébrancher un épicéa, couché au sol, quand il a été écrasé par ce dernier. Le conifère de plus de 20 mètres de hauteur s’est soudainement mis à rouler alors qu’il se trouvait sur les hauteurs d’un talus.

    Une tragédie sans nom et imprévisible, comme on aimerait tant ne pas avoir à la relater, qui plonge la famille et les nombreux proches de Louis dans un profond désarroi.

    Car Louis était sans conteste un garçon, fort entouré, apprécié de tous. À commencer notamment par le club de rugby dalhemois du Coq Mosan, qui lui a rendu

    hommage sur sa page Facebook. « Il est arrivé chez nous il y a une dizaine d’années, avec ses amis des scouts de Visé », introduit Frédérick Heynen, le président du

    de l’équipe. Il était très fougueux, rapide… Il partait dans tous les sens », sourit-il avec émotion. Il poursuit : « Il avait un caractère qui ne reculait devant rien et qui se donnait toujours à fond jusqu’au bout. On le surnommait ‘le plaqueur fou’. C’était un chouette garçon, avec un bel esprit d’équipe. Toujours souriant, gentil, un peu en retrait parfois mais rayonnant et solaire. Il avait mis un peu le rugby entre parenthèses maintenant qu’il travaillait mais on le retrouvait au club chaque week-end, pour encourager ses copains au bord du terrain ou soutenir aussi sa petite amie Céline. Je pense, qu’avec son boulot, il avait vraiment trouvé sa voie. Il adorait ce qu’il faisait et il ne comptait pas ses heures. »

    D'un article de E.D. à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 13 août 2020

  • Fête foraine à Visé

    En période de confinement, deux petites fêtes foraines avec 12 attractions chacune auront lieu à Cheratte Haut et à Visé.
    Comme dans beaucoup de localités, les fêtes locales ont été annulées suite à l’épidémie de corona-virus.
    C’est un choix des comités des fêtes qui a été appuyé par la Ville de Visé lors d’une réunion qui a rassemblé l’ensemble des comités en pleine période de confinement.
    « Il était aléatoire de vouloir organiser une fête locale car cela demande beaucoup de temps de préparation et beaucoup d’argent à bloquer dans des contrats. Les comités ont bien agi en renonçant à leurs fêtes dès le mois de mai dernier car les instructions fédérales actuelles ne les permettent plus sauf avec une participation réduite et encadrée. Il est bien regrettable d’avoir dû renoncer à ces fêtes de village car elles sont un ciment de la vie en société. Nous espérons nous rattraper en 2021 et après », précise le Collège communal de Visé.
    À Cheratte Haut, la fête existera toutefois un peu car les forains seront présents, sur la place publique, du samedi 15 au mardi 18 août, avec 12 attractions.
    Et il y aura également 12 attractions sur la place Reine Astrid de Visé, dès ce vendredi 14 août, à 15h, pour l’ouverture jusqu’au lundi 17 août au soir. Ensuite, ces attractions seront démontées pour laisser la place au Tour cycliste de la Région wallonne le 18 août. Les forains reviendront le 19 août pour remonter leurs attractions et seront à nouveau opérationnels du 21 au 30 août prochains.
    « D’habitude, nous étions présents en mars à Visé mais cela n’a pas été possible en raison de la pandémie. Il y aura 12 attractions sur la place Reine Astrid qui sera totalement occupée avec un luna park, une pêche aux canards, un carrousel, un tir à la carabine, un jeu de basket des croustillons, des hamburgers et hot-dogs... Toutes les mesures sanitaires seront prises avec une entrée et une sortie, du gel, le port du masque... Ce sera une journée à tarif réduit le lundi 17 août et il y aura un clown avec des ballons le dimanche 16 août», précise Steve Tenaerts, porte-parole des forains. « Les forains, des travailleurs indépendants, ont fortement souffert du confinement. Nous pouvons ainsi les soutenir et les aider et cela apportera une belle activité à Cheratte et à Visé », avoue Vivinae Dessart, bourgmestre de Visé très contente.
    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 12 août 2020

  • Mesures de circulation pour le TRW ce mardi

    L’arrivée de la troisième étape du Tour cycliste de Wallonie aura lieu avenue Albert 1er, ce mardi 18 août.

    Des mesures de police ont été prises : l’entrée et la sortie des parkings privés sera impossible avenue Albert 1er , de 7 à 20h.

    La circulation et le stationnement des véhicules des deux côtés de la chaussée seront interdits avenue Albert 1er de la place Reine Astrid à la rue du Gollet de 6h à 20h, avenue du Pont de 11h à 19h, place Reine Astrid entre l’avenue Albert 1 er et la rue St Hadelin et entre l’avenue du Pont et la rue St Hadelin de 6h à 20heures, rue Porte de Mouland entre la rue Général Bertrand et l’Avenue Albert 1 er de 6h à 20h.

    Le stationnement des véhicules sera interdit des deux côtés de la chaussée allée Verte, avenue F. Roosevelt, avenue Albert 1er (après le dispositif d’arrivée), rue de la Fontaine, place du Marché et rue de Dalhem de 13h à 18h.

    La circulation des véhicules sera interdite rue des Francs Arquebusiers et avenue du Pont, entre la rue des Récollets et la place de 12h30 à 18h

    La circulation des véhicules des riverains est seule autorisée dans les deux sens de circulation rue de Maestricht, tronçon entre la rue d’Artagnan et la rue St Hadelin, rue St Hadelin et rue Dodémont de 8h à 18h. Les commerces de l’avenue Albert 1er seront accessibles à pied uniquement toute la journée et le port du masque obligatoire.

  • Qui était l'homme arrêté par la police fouronnaise samedi?

    (photo FB diffusée par la police allemande)

    Selon le magazine Homburg1, la police de la Sarre recherchait Christian CINQUEMANI de Sarrebruck-Güdingen, après avoir volé une voiture à Kleinblittersdorf vers 7 heures du matin lundi dernier (03.08.2020), puis attaqué une station-service à Spiesen-Elversberg et mis le feu à la maison de ses parents à Güdingendans l'après-midi.

    Malgré une fouille intensive de la police de la Sarre, l'homme n'a pas encore été arrêté. Dans la nuit de mardi 4 août 2020, il a incendié un bâtiment de l'entreprise sur son lieu de travail à Berg bei Wörth (Rhénanie-Palatinat), selon les enquêteurs. Il y avait là des dommages matériels considérables. 

    L'évasion de l'homme de Sarrebruck avec la Mitsubishi grise avec des plaques d'immatriculation françaises volées à Kleinblittersdorf s'est poursuivie par la suite. Dans le Haut-Palatinat, près de Windischeschenbach (Bavière), il a attaqué une station-service sur l'autoroute A 93 mercredi vers 3 heures du matin. Armé d'un pistolet, il y vola de l'argent et des cigarettes et s'enfuit à nouveau. 

    Environ 15 minutes plus tard, son véhicule a quitté la route à un rond-point et s'est renversé. Malgré ses blessures, il a volé l'Opel Combo blanche à un secouriste qui s'était arrêté sur les lieux de l'accident. Avec ce véhicule, numéro d'immatriculation officiel KEM - H 82, il a ensuite poursuivi sa fuite vers la frontière tchèque.

    Et samedi il se trouvait dans la région de Mouland... On sait aussi qu'il était recherché en Allemagne pour purger une peine de prison de 15 ans pour des faits antérieurs.

     
     
  • Louis, 21 ans, décède : il a été écrasé alors qu’il ébranchait un arbre

    Capture d’écran 2020-08-11 à 08.17.20.pngC’est un véritable drame qui s’est déroulé à Dalhem, ce lundi en fin de matinée. Alors qu’il était occupé à élaguer un épicéa de plus de 20 mètres de haut, Louis Bellem (21 ans), a été pris par surprise lorsque celui-ci s’est mis à rouler. Le SaintRémois est décédé sur place.

    Louis Bellem, un jeune homme de 21 ans originaire de Saint-Remy, était occupé à travailler sur un chantier de la société qui l’emploie, « Espaces Verts » de Dalhem. Cet avant-midi, c’est à des tâches d’élagage et de coupe d’arbres qu’il s’adonnait, sur un terrain en pente de la rue La Saulx, aux côtés du patron de l’entreprise et d’autres collègues-ouvriers.

    D'un article de P. NEUFCOUR à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 août 2020 et sur son blog de Visé.