Les cyclistes sont parfois dangereux (et en infraction !).

20121114_009.jpg

Interrogé à l’occasion de la réunion publique de la commission communale pour l’environnement, le bourgmestre avait répondu que les cyclistes ne pouvaient pas rouler en groupe sur des routes où circulent des transports publics.

 

Que dit le Règlement général sur la circulation routière?

 

43.2. Les cyclistes circulant sur la chaussée peuvent rouler à deux de front sauf lorsque le croisement n’est pas possible. En outre, en dehors de l’agglomération, ils doivent se mettre en file à l’approche d’un véhicule venant de l’arrière. (A.R. 20.7.1990, art. 17;entrée en vigueur : 1.1.1991).

Lorsque les cyclistes peuvent circuler sur la bande de circulation réservée aux véhicules des services réguliers de transport en commun et aux véhicules affectés au ramassage scolaire ou sur un site spécial franchissable, ils doivent circuler l’un derrière l’autre. (A.R. 14.5.2002, art.9; entrée en vigueur: 31.5.2002).

 

Et, commentant ma photo, le bourgmestre ajoute dans un billet sur son site web, que ces cyclistes ne roulent en fait pas à deux de front et qu’ils sont donc de toute façon en tort. On comprend donc que les autres usagers de la route, écrit-il, peuvent être fâchés, parce que, en cas d’accident, c’est généralement l’usager «faible» qui aura gain de cause car il est difficile de prouver contre un groupe qu’ils occupaient toute la largeur de la route.


Commentaires

  • Et si on rêvait que le chef de la police décide de faire surveiller le comportement des cyclistes sur les routes fouronnaises plutôt que d'emm... les automobilistes avec son radar?

Les commentaires sont fermés.