Rik Vanderhoven: "Au secours!"

rik_vanderehoven.jpg

Nous avons rencontré un chef de zone de police particulièrement remonté. Les Fourons attirent tellement de monde que la police locale est dépassée par les événements.

Le week-end dernier, 7 événements étaient annoncés et autorisés, avec des milliers de participants. Il y avait notamment une marche à Fouron-le-Comte qui avait attiré 22 cars de marcheurs.

Pour assurer la sécurité de tous ces événements, notre chef de zone dispose au total d'une douzaine de policiers. La zone compte 19 policiers dont il faut en effet décompter le chef et 6 agents qui sont affectés à d'autres tâches. Pour assurer un service sans faire trop d'heures supplémentaires, 4 policiers peuvent être mis en service pendant les heures du week-end.

4 policiers pour 7 événements sur un territoire long de 21 km et large de 5 km, ce n'est sûrement pas suffisant.  

En plus des événements annoncés, il y a évidemment ceux qui ne s'annoncent pas. C'est ainsi qu'un rallye de vespas est passé dimanche sur une route interdite à la circulation, par exemple.

Le conseil communal a un peu aidé la police en votant un règlement qui impose le dépôt d'une caution (importante) pour les grands événements. Cela décourage certains organisateurs qui préfèrent contourner les Fourons. Mais ce n'est pas suffisant.

Le week-end prochain, trois processions requièrent la présence de la police, en plus d'une manifestation de masse qui pourrait amener 20.000 cyclistes sur nos routes. Sans oublier la brocante de Fouron-Saint-Martin, où vous êtes cordialement invités.

Les commentaires sont fermés.