José Happart à table avec Jan Peumans

Dans l'émission "Café Corsari" qui a été annoncée ici il y a quelques jours, on a pu Peumans_Happart.jpgvoir hier soir un entretien entre José Happart, le président de l'Action fouronnaise et ancien président du Parlement wallon,  et Jan Peumans, président du Parlement flamand et ancien manifestant avec le T.A.K. et le V.M.O dans les Fourons.

Ils ont été d'accord pour se retrouver dans 20 ans pour voir ensemble si la Belgique existe encore à ce moment-là. Pour le reste, il faut bien avouer que ces deux hommes ne seront jamais sur la même longueur d'onde.

Dans la même émission, on a aussi pu voir deux longues interviews en direct depuis Teuven de Justine Henin, l'ancienne championne belge (elle a insisté - donc plus tellement monégasque?) de tennis. 

En somme, pas mal de choses intéressantes: des beaux paysages, de la belle musique, le cadre champêtre de Teuven, des journalistes flamands capables de mener un entretien en français, et aussi une séquence, moins réussie, du bourgmestre-sénateur fouronnais parmi les vaches.

Commentaires

  • Mon cher JL, j'ai pourtant reçu des dizaines de réactions positives et aussi dans ta langue préférée. Tu pourrais imaginer un tel programme à la RTBF ou RTL sans que les invités flamands parlent le français?? Je ne le crois pas. J'attends ta réponse sincère!

  • J'ai cherché les tweets (positifs ou autres) et je n'en ai pas trouvé beaucoup, mais peu importe.
    La question qui m'est posée est de savoir si je pourrais imaginer un tel programme à la RTBF ou RTL sans que les invités flamands parlent le français.
    Dans mon billet, je soulignais déjà que des journalistes flamands étaient capables de mener un entretien en français.
    Je ne sais pas en effet s'il y a beaucoup de journalistes de la RTBF ou de RTL qui seraient capables de mener un entretien en néerlandais. Je dois donc répondre par la négative et j'avoue que le ton de l'émission m'a plu.
    De plus, j'ai aimé que, pour une émission diffusée depuis Teuven, ce soit justement une émission où l'on a beaucoup parlé en français. J'ai aussi aimé le rythme et l'ambiance de cette émission.
    Je reste sincère en te disant que je n'ai pas aimé la séquence où on te montrait avec les vaches. Tu n'es quand même pas zoophile?
    José Happart a bien défendu son sujet, même s'il aurait dû dire qu'il avait voté en faveur de la participation des citoyens européens aux élections communales lorsqu'il était député européen. Il a bien démontré que le vote de 1962 avait été acquis par une majorité de parlementaires flamands votant contre une majorité de parlementaires wallons et francophones. Et il a bien souligné qu'un tel vote ne serait plus possible maintenant puisqu'il faut une double majorité pour modifier cette législation. Il n'a malheureusement pas suffisamment cloué le bec à Peumans qui confondait une fois de plus la langue administrative avec la liberté de l'emploi des langues garantie par le Constitution partout en Belgique là où la loi sur l'emploi des langues en matière administrative (LLC) n'est pas d'application.
    Bravo à la VRT d'avoir remontré les images du 9 mars 1980 où on voyait d'innocents promeneurs venus pour casser.

Les commentaires sont fermés.