Fouron organisera une manche du jogging de la Province de Liège

Detrixhe était le plus fort à Embourg

Jogging.jpgMichael Detrixhe a remporté avec brio la 19e manche du Challenge Jogging de la Province ce dimanche. Un 10 km très exigeant avec, par deux fois, la fameuse montée du char d’Embourg. Christophe Memurlin, un très étonnant nouvel arrivé dans le challenge, a tenu la dragée haute à un époustouflant Detrixhe avant de craquer sur la fin et de lui concéder 47’. Jo Vrancken complète le trio. Belle course, beau parcours, belle organisation mais un bémol puisque seulement 180 joggeurs s’alignaient sur la grande course.

Le circuit provincial déposera ses valises à Fouron, le 14 septembre, veille du Jogging du cœur et du jogging de Beaufays, un week-end fort chargé, Pierrot Wauters, le président du CJPL en convient. « Il y a surabondance de l’offre, c’est un fait. Nous avions initié le challenge il y a longtemps déjà puis d’autres sont venus s’ajouter : le Condruzien, le Hesbignon, Le Jour, l’Urban tour, les Je cours dans la Province, et j’en passe. Pour les joggeurs c’est extraordinaire, pour les organisateurs c’est moins évident car, comme on dit, tout le monde doit manger à midi... » Ceci dit, le CJPL se porte bien et a changé sa philosophie avec le temps. « Avec Huy, 1800 participants, Tilff, 850, on ne peut que se réjouir. En moyenne, on tourne entre 500 et 600 partants, ce qui est remarquable. On a également voulu privilégier les plus fidèles et les plus petites courses en ajoutant des bonus et en accordant également des points pour les courses au-delà de 10 puisque ce sont les 10 meilleurs résultats qui sont pris en compte, au départ. De la performance pure on est passé à la régularité, à la fidélité et cela correspond bien aussi à l’évolution du public de la course où coexistent compétition et bien être » conclut Pierrot Wouters qui conserve l’enthousiasme de ses débuts. À noter, en dames, la belle victoire d’une volleyeuse, Marianne Regnier battue néanmoins par une jeune espoir Delphine Thirifays.  

Les commentaires sont fermés.