La commune des Fourons s'associe à la semaine contre l'homophobie

drapeau_20140521-__003.jpg

A l'issue du conseil communal de lundi soir, le sénateur-bourgmestre a expliqué que la commune des Fourons participe à l’opération nationale de levée du drapeau dans la cadre de la journée du 17 mai contre l'homophobie. Partout où il y a un mât, on peut hisser un drapeau arc-en-ciel.

Les six couleurs représentent différents aspects des communautés LGBT : le rouge pour la vie, l’orange pour le réconfort, le jaune pour le soleil, le vert pour la nature, le bleu pour l’art et le violet pour la spiritualité.Le drapeau arc-en-ciel est le symbole le plus connu au monde de la diversité LGBT. Il doit son origine à l’artiste Gilbert Baker de San Francisco et fut utilisé pour la première fois en 1978 lors de la Gay Pride de San Francisco.

En justifiant la présence de ce drapeau de la fierté gay, le sénateur-bourgmestre voulait insister sur l'esprit de tolérance qui animerait sa majorité communale.

A propos de cette tolérance, Grégory Happart lui a demandé si, pour montrer la même tolérance et la même ouverture envers une minorité, il arborerait aussi le Coq Wallon à l'occasion des prochaines Fêtes de Wallonie. 

On attend encore toujours une réponse sérieuse à cette question.

Commentaires

  • Le drapeau proposé par le sieur Happart ne concerne pas de minorité en Belgique. Elle a même la majorité dans la majorité Di Rupo. En plus on est en Flandre où chaque groupe minoritaire est respecté par la majorité. Comme à Fourons. Il ne faut donc pas de geste spécial.

Les commentaires sont fermés.