Broers tacle le commissaire d’arrondissement

« Il colle des affiches, mais doit être neutre »

Capture-d’écran-2014-05-23-à-04.25.51.jpg

La campagne électorale approche de sa fin, la température monte d’un cran... et les polémiques apparaissent. Comme celle soulevée par Huub Broers, le bourgmestre des Fourons. « Un commissaire d’arrondissement peut-il coller des affiches et faire campagne ? », demande-t-il. Il dénonce en réalité Albert Stassen, le commissaire d’arrondissement verviétois, qui aurait collé des affiches cdH à Fouron-Saint-Pierre. Alors qu’en tant que représentant du gouverneur, un commissaire d’arrondissement doit rester neutre.

« Est-il normal qu’un commissaire d’arrondissement liégeois placarde des affiches dans les Fourons ? La neutralité, cet homme ne la connaît pas ! » Voilà le tweet (on vous l’a charitablement traduit) posté mercredi par le bourgmestre des Fourons Huub Broers. Il s’en prend à un de ses nombreux « amis » francophones, à savoir le Hombourgeois Albert Stassen.

Mais outre le contexte de relations tumultueuses entre les deux hommes, cette histoire pose question. Parce qu’en tant que représentant du gouverneur et à l’instar des fonctionnaires, un commissaire d’arrondissement doit rester neutre dans le cadre de ses fonctions... « Je n’ai pas vu personnellement cette personne afficher, mais ce sont des habitants de Fouron-Saint-Pierre qui l’ont vue et m’ont prévenu, explique Huub Broers. J’ai écrit ce tweet car c’est lui en tant que commissaire d’arrondissement qui organise la possibilité pour les électeurs francophones des Fourons de voter à Aubel. Je ne trouve donc pas normal qu’il se permette de coller des affiches ici. »

Du côté de la province de Liège, on nous confirme qu’un tel comportement serait contraire aux obligations du commissaire d’arrondissement, puisqu’il a les mêmes devoirs que le gouverneur qui représente l’État et doit donc rester neutre. Un tel comportement pourrait donner lieu à l’ouverture d’une procédure disciplinaire... pour autant bien sûr qu’il y ait des éléments de preuves. Le commissaire d’arrondissement aurait d’ailleurs déjà eu plusieurs soucis de ce type par le passé... Rappelons aussi que le bourgmestre de Fourons est lui-même candidat, à la Région flamande, et sur la liste N-VA.

 

RÉACTION

Stassen : « Ça ne le regarde pas »

Alors, Albert Stassen fait-il campagne pour son parti (le cdH) et de ce fait viole-t-il son devoir de neutralité ? Nous avons bien sûr posé la question au principal intéressé.

« Ah bon, Huub Broers a écrit un tweet là-dessus ? Mais c’est une présomption qu’il fait. A-t-il une preuve ? De toute façon, ça ne le regarde pas, je fais ce que je veux. Il n’a pas à se mêler de ça. »

«JE NE VEUX PAS RÉAGIR À ÇA»

Visiblement assez énervé, le commissaire d’arrondissement Albert Stassen n’a pas envie de s’éterniser sur la question.

Et quand on lui demande de réagir sur le fond de la question, s’il a oui ou non collé des affiches pour un parti : « je ne veux pas réagir à ça », répond- il... avant d’écourter la conversation. 

Un article de RUNO BECKERS dans LA MEUSE VERVIERS du 23 mai 2014

Commentaires

  • Aha, il a visiblement d'autres moeurs et coutumes concernant la neutralité. Il est commissaire d'arrondissement qui doit agir et décider sans préjugés. Chez nous à Fourons il n'est pas du tout normal qu'il colle des affiches et encore sur d'autres candidats (qui ne sont certainement pas mes favoris - e.a. G. Happart). Si j'ai une preuve? J'ai deux témoins différents. Je ne crois pas que c'est la volonté de Melchior, son candidat.

Les commentaires sont fermés.