Conseil communal du 27 août 2015

Capture d’écran 2015-08-20 à 11.45.17.png

" Deux poids, deux mesures ", telle est la règle. Le conseil communal des Fourons y sera confronté jeudi prochain en examinant le dernier point prévu à huis clos. Depuis l'application de la taxe sur les immeubles inoccupés, "on" mène la chasse à certains propriétaires, mais apparemment pas à tous, qui auraient affectés une habitation à une autre fonction (administrative, par exemple). Un propriétaire a refusé cette taxe injuste en introduisant une réclamation au collège des bourgmestre et échevins où José Smeets a pris parti pour le réclamant, mais n'a pas été suivi par le reste du collège. En vertu de la règle imposant le consensus pour les décisions du collège, ce point doit donc être présenté au conseil communal. L'immeuble illustré ci-dessus n'est pas l'objet de la contestation qui sera traitée par le conseil communal.

La commune a reçu une réponse en ce qui concerne l'appartement occupé par un conseiller communal au centre technique communal. Benoît Houbiers s'était interrogé sur la compatibilité entre la fonction de concierge occupée par M. Rik Tomsin et son mandat de conseiller communal.

A la suite de la décision de la majorité du conseil communal du 25 juin 2015 de passer d'ORES à Infrax, il y a lieu de prendre une décision sur le transfert des actions ELECTRABEL.

Ce sera au tour du cimetière de Fouron-le-Comte de subir "l'assainissement". Il y a donc lieu d'approuver le cahier des charges et le mode d'attribution du marché.

Le conseil communal approuvera aussi une nouvelle convention permettant à INFRAX de grouper des achats, le rapport annuel 2014 et le rapport financier 2015 du projet "2014-2020 Erfgoed Haspengouw", ainsi que le transfert des moyens disponibles (37.918,77 €) de l'ancien projet au nouveau projet.

Le conseil de police prendra finalement connaissance de l'approbation des comptes de la zone de police pour les années 2012 et 2013.

Commentaires

  • "Deux poids, deux mesures." Je ne vois pas comment et je le considère comme un tout grand mensonge, voire même une insulte à mon honneur. Mr Smeets n'a pas du tout expliqué pourquoi il vôterait contre le dossier d' X au collège, sauf qu'il n'approuverait pas ce point, mais bien les 20 autres. Sans explications. Du populisme pur sang (si les lecteurs sauraient de qui il s'agit il comprendraient son attitude)???? En plus, ni vous, ni José Smeets ont apparement lu le reglement. Je n'en dis pas plus pour l'instant. Sauf que la majorité sans doute oui comme décidé à l'uninamité. Pour nous: pas deux poids, deux mesures. Pour votre groupe bel et bien deux poids et deux mesures . Personnellement j'ai encore la preuve de mon permis à construire et la construction de ma maison où on refusait l'accordement de l'électricité et aux égouts!!!!!!Heureusement que dans ce temps il y avait encore des gens honnêtes dans votre groupe comme Jef Pinckaers qui ne se laissait pas diriger par un secrétaire communal auquel RAL ne s'est jamais opposé ... parce qu'ils ne connaissaient même pas les dossiers! En fait on ne présentait même pas de dossiers au collège. C'est ça la vérité!!! Avant que je quitte la maison communale j'aurai examiné tout dossier de ce temps. Et j'écrirai peut-être, des dossiers en main, les deux poids et deux mesures de RAL.

Les commentaires sont fermés.