Noces d'or de Monsieur et Madame Georges et Edmée Colin-Xhonneux

20150829_479.gif

Michel et Claudine, leurs enfants, ont rappelé la riche histoire de leurs parents, après avoir évoqué le souvenir de leur tante Josseline tragiquement décédée il y a quelques jours.

Georges Colin est né à Fouron-Saint-Martin en 1926 et Edmée Xhonneux, fille de l'instituteur Marcel Xhonneux de Hombourg, est née à Verviers en 1941.

Ils se sont mariés à Hombourg en juillet 1965. Edmée avait 24 ans et Georges 15 de plus. Georges était comptable au service des achats à la FN et il y a fait toute sa carrière. Grâce à ses connaissances linguistiques, il eut l'occasion de faire des grands voyages professionnels, mais il était aussi très impliqué dans la vie locale. Avant la fusion des communes, il était conseiller communal "Retour à Liège" à Fouron-Saint-Martin, sous le mayorat de Monsieur Honoré Wynants. Après la fusion, il a aussi siégé au conseil communal de l'entité fouronnaise. Il a aussi été pendant 35 ans président de l'Harmonie Royale Saint-Martin et il a transmis son amour pour la musique à tous ses descendants qui sont tous musiciens.

Edmée s'est occupée du ménage, mais elle a aussi voulu participer à la transmission de ses valeurs chrétiennes en devenant maman catéchiste. Comme francophone, ce n'était pas possible à Fouron-Saint-Martin, et c'est donc la paroisse de Berneau qui a pu compter sur son engagement. Edmée est encore active sur le plan sportif puisqu'elle participe encore à des cours de gymnastique et pratique régulièrement la marche avec les "Promeneurs fouronnais" où Georges se contente maintenant de participer au "réconfort après l'effort".

20150829_477.gif

Nico Droeven, ancien bourgmestre et conseiller de l'aide sociale, Armel Wynants, commissaire d'arrondissement honoraire et conseiller communal (qui a posé "hors cadre" sur la première photo), les conseillers communaux Jean Levaux, Benoît Houbiers et Grégory Happart, ainsi que l'échevin José Smeets, représentaient la commune et ont remis les voeux du Palais royal et les cadeaux traditionnels aux jubilaires.

Les commentaires sont fermés.