« Liège Airport » reporté

Capture d’écran 2016-09-14 à 08.18.40.pngLe tribunal correctionnel a reporté, au 22 novembre, l’examen du dossier « Liège Airport », qui implique notamment Luc Partoune et José Happart. Le tribunal devra être composé de trois juges et examinera, dans un premier temps, l’homologation des transactions pénales sollicitées par 7 des 13 prévenus. José Happart, alors président du conseil d’administration de l’aéroport, et Luc Partoune, son directeur général, sont poursuivis dans un dossier de détournements d’argent public. Dans le cadre de ses activités à Liège Airport, José Happart se voit reprocher d’avoir usé de son influence pour favoriser des entrepreneurs. Luc Partoune était lui soupçonné d’avoir utilisé l’argent public pour s’acheter des biens à des fins privées. L’audience du 22 novembre sera exclusivement consacrée à la question des transactions financière.

Les commentaires sont fermés.