Bernard Wesphael acquitté

Bernard Wesphael a pris la parole à la Fête du Peuple fouronnais en 2008 et en 2010. Il n'était donc pas un inconnu aux Fourons et c'est avec un profond sentiment de soulagement que nous avons pu lire les articles que la presse consacre aujourd'hui à son acquittement par les Assises du Hainaut, alors que la "justice" brugeoise l'avait déjà condamné dans la nuit de la mort de Véronique Pirotton.

Alors, avec Luc Gochel, journaliste de La Meuse, on peut se poser cette question:  Sans ce système de cour d’assises, il est quasi sûr que Bernard Wesphael n’aurait pas été acquitté. Parce que les débats ont permis de pointer de grosses lacunes dans l’enquête, les auditions des témoins ont dégagé les vraies personnalités de l’accusé et de la victime. Et les experts, poussés dans leurs derniers retranchements, ont rendu possible une autre version que l’évidence des faits.

À l’heure où la cour d’assises est grandement remise en cause dans notre pays, parce que désuète ou trop coûteuse, l’affaire Wesphael devrait faire réfléchir. Et si c’était vous qui vous retrouviez à sa place dans un proche avenir?

Les commentaires sont fermés.