Conseil communal du 24 novembre 2016

Le conseil communal des Fourons s'est réuni le jeudi 24 novembre 2016 en l'absence du bourgmestre, souffrant.

Deux points retiendront particulièrement l'attention, au-delà du budget 2017. Il s'agit de deux nouveaux règlements:

  • le règlement de taxe sur les habitations non-occupées
  • le règlement de police sur les activités musicales et autres événements.
  • La deuxième modification budgétaire 2016, qui a été votée par le conseil communal le 27 octobre, a été approuvée par le gouverneur le 8 novembre 2016.  Le conseil communal en prend connaissance.

  • En l'absence du bourgmestre, Hanne Muurmans, directrice financière de la commune, a expliqué les modifications au plan pluriannuel 2014-2019 pour le budget 2017.
    Bizarre. L'échevin de l'opposition n'a évidemment pas voix au chapitre pour exposer les projets de la majorité, mais, en l'absence de Huub Broers, personne chez Voerbelangen n'est en mesure (ou n'a l'autorisation) de présenter les perspectives budgétaires des prochaines années.
    Le nouveau bâtiment pour la police est prévu dans le budget d'investissement: 75.000 € pour la préparation du projet en 2017 et 3 millions d'euros (financés par un emprunt) dans le budget 2018.
    Le hangar dont la construction était prévue en 2018 est avancé d'un an: 200.000 € sont prévus à cet effet en 2017.
    300.000 € sont prévus pour un nouveau lieu d'accueil extra-scolaire. "Stekelbees" se trouve actuellement dans les anciens bâtiments de la gendarmerie à Fouron-Saint-Martin. Gros embarras sur les bancs de Voerbelangen lorsque José Smeets demande si ce nouveau bâtiment sera construit à Fouron-Saint-Martin. Aurait-on déjà pris une décision qui doit rester cachée?
    La création ou l'entretien de pistes cyclables coûtera 220.000 € en 2017, 150.000 € en 2018, 100.000 € en 2019 et en 2020, 207.440 € en 2021.
    L'intervention communale dans les projets d'égouttage exigera 195.000 € en 2018 à Fouron-le-Comte et 200.000 € en 2020 à Fouron-Saint-Martin. Comme l'a fait remarquer José Smeets, toutes les autres dépenses avancées par Aquafin (supprimer les parapets de 1999 pour rétrécir la route, etc.) seront répercutées sur les factures de la société de distribution d'eau. Rien n'est gratuit. Le citoyen paiera.
    Ce projet attribue aussi 40.000 € en 2017 pour l'aménagement du centre du village de Fouron-Saint-Pierre et 40.000 € pour Rémersdael en 2019, ainsi que 25.000 € pour ce qu'ils appellent des assainissements des cimetières. 
    En 2017, 20.000 € seront consacrés à l'aménagement d'une plaine de jeux dans le lotissement Matexi à Fouron-le-Comte. De 2018 à 2021, on dépensera annuellement 10.000 € pour le renouvellement des plaines de jeux.

  • Le budget 2017 se solde par un boni de 1.133.702 €

  • Le conseil communal a adopté (majorité contre opposition, évidemment, comme tous les points précédents) un nouveau règlement de taxe sur les habitations inoccupées pour la période 2016-2019.
    Au départ, le but d'une telle taxe était de promouvoir le logement et de lutter contre les taudis. Au fil du temps, il s'avère qu'il s'agit parfois de harcèlement envers certaines personnes et aussi de favoritisme pour en exonérer d'autres.
    Est-il normal que le collège qui a établi le rôle de la taxe soit aussi l'instance de recours pour examiner les réclamations contre cette taxe, par exemple?
    La taxe s'élève à 1.100 € la première année pour une habitation inoccupée pendant 12 mois. La progression géométrique (qui doublait la taxe chaque année) au profit d'une progression de 20 % par année supplémentaire, avec un plafond après la cinquième année. De plus, elle est indexée. 
    Le règlement prévoit aussi une taxe sur les chambres et les chambres d'étudiants, mais personne n'a su dire ce que cela signifiait dans le cas de la commune des Fourons.

  • Le conseil communal a pris connaissance du rapport de la réunion de concertation entre la commune et le C.P.A.S.

  • Le conseil communal avait approuvé le 23 août 2001 (c'était un des premiers règlements liberticides imposés par la nouvelle majorité Voerbelangen) un règlement de police sur les activités musicales et autres événements.
    Le conseil a dû voter une nouvelle version pour laquelle on promet des réunions d'informations pour les organisateurs et les exploitants de salles. Même une fête de communion doit être déclarée deux mois à l'avance. Heureusement, on n'a pas prévu la même disposition pour les cafés d'enterrement.
    Le règlement insiste sur la limitation des décibels, mais le chef de la police avoue qu'il n'a ni le personnel ni le matériel pour vérifier. 

  • Le conseil communal a adopté à l'unanimité l'achat d'un camion d'occasion pour le service technique. Il est tellement bien décrit qu'il a probablement déjà été choisi dans un des 5 garages (2 de Fouron-le-Comte, 1 de Liège, 1 de Visé et 1 de Herstal - quel bonheur, on respecte la proximité).

  • Le conseil communal approuve par majorité contre opposition les travaux qu'Aquafin va entreprendre à Fouron-le-Comte.
    Le centre de Fouron-le-Comte sera éventré. 
    Des petits ponts sur le Fouron vont être démolis et la commune en supportera les frais de remplacement ou réparation. En même temps, Infrax enfouira ses câbles électriques à la rue Basse et à la rue du Couvent (ce sera financé par les droits de tirage, dit l'échevin Hérens, mais on sait que les distributeurs d'électricité répercutent ces frais dans les frais de transport). La VMW (eau) remplacera certaines conduites.
    Aquafin avancera les frais en rapport avec la remise en état des routes et des trottoirs pour un montant de 2.946.460,42 €
    La VMM paiera des travaux de remise en état pour 1.695.461,39 €

  • Viennent ensuite des points concernant les intercommunales et leurs assemblées générales de fin d'année: Inter-Energa, Inter-Aqua, Infrax et Publifin SCIRL (la seule intercommunale où la minorité est représentée).

  • Le conseil communal prend connaissance de l'approbation des comptes 2014 de la zone de police par le gouverneur du Limbourg en la date du 3 octobre 2016.

  • Le conseil de police déclare la vacance d'un emploi d'inspecteur de police à la date du 1er mai 2017 (à la suite de la modification du cadre du 28 janvier 2016 qui a porté le nombre d'inspecteurs de police de 15 à 16).

  • Le conseil de police constitue la commission de sélection pour la fonction déclarée vacante d'inspecteur de police. Les membres effectifs seront MM. Cox, Jackers et Zwakhoven et leurs suppléants respectifs seront MM. Claes, Steegen et Mme Anet De Kegel. Un examen linguistique écrit et oral portant sur la connaissance du français sera organisé conformément aux dispositions de la loi sur l'emploi des langues.

 

Commentaires

  • En ce qui concerne Stekelbees tout est clair: non, Un groupie de concertation a trouvé une double solution a) De Plank b) FLC (nouvelle construction).

  • Confirmation: l'information existait, mais les membres Voerbelangen ne savaient pas s'ils avaient l'autorisation de le dire.

Les commentaires sont fermés.