Conseil communal du 26 janvier 2017

Le président du conseil communal a ouvert la séance du jeudi 26 janvier 2017 en souhaitant une bonne année à tout le monde. Pour lui et pour l'échevin José Smeets elle a bien commencé puisque le premier est devenu grand-père d'une petite Sophie et le second d'un petit Sam. Dans 20 ans, on vérifiera les prédictions du bourgmestre qui annonce déjà leur union.

Le Bourgmestre est mécontent car le gouverneur a suspendu la vente d'une parcelle située près du parking de la rue de l'Arbre à Fouron-le-Comte et il en fait le reproche au conseiller Benoit Houbiers qui a eu l'audace de s'adresser au gouverneur. On en reparlera au mois de mars car la majorité politique fouronnaise donne la priorité au carnaval en février.

Une association de 3X20 organise de temps en temps une soirée de loto-quine. Le bourgmestre s'est souvenu d'une loi de 1851 (100 avant sa naissance) qui interdit les jeux de hasard, sauf autorisation du collège des bourgmestre et échevins au niveau local. Une circulaire de 1996 impose un règlement pour cela. Voici donc un règlement de plus, mais le bourgmestre promet pratiquement de ne pas l'appliquer.

Le ministère de l'intérieur souhaite installer des caméras qui lisent les numéros d'immatriculation (voir photo d'une caméra ANPR ci-dessus en Angleterre) sur le bout de 100 mètres d'autoroute sur territoire fouronnais, mais, en vertu de la loi "caméras" en vigueur, il a besoin d'un avis favorable du conseil communal. Avis favorable qui lui est donné à l'unanimité moins une abstention.

Une ruelle de Fouron-le-Comte accueillera bientôt des appartements. Il faut donc lui donner un nom et où peut-on mieux s'inspirer que dans une décision de 1844 du conseil provincial ... de Liège? Elle s'appellera donc "Vliegesteeg" comme les conseillers provinciaux liégeois, qui étaient très tolérants, l'ont accepté à l'époque.

Deux dossiers concernent la raccordement d'Obsinnich et Kloosterhof à la station d' "Igen Treut" et du village de Fouron-Saint-Pierre à celle du "Grijze Graaf" (à ce propos, nous apprenons qu'il y a un nouveau grain de sable puisque José Smeets a voté contre le permis de bâtir de cette station sur un terrain qu'Aquafin n'a pas encore acheté).

Pour finir, divers objets invendables sont sortis de l'inventaire communal. Il s'agit d'imprimantes ou appareils photographiques, mais le chef de zone fait remarquer que ses "radars" ne sont pas encore touchés par cette obsolescence.

Commentaires

  • Ah, je ne savais pas que j'étais mécontent. Au contraire, j'ai seulement confirmé la réponse du gouverneur et dit que votre blague serait chère pour la vente de l'école à FouronSaint-Martin. Car on ne peut mesurer à deux poids et deux mesures, n'est-ce pas!?

    Quel bon bourgmestre pour le jeu loto-quine! Merci.

    Et bien Jean-Louis, c'est la députation de la province de Liège qui nous a donné ce nom pas trop français. Ils ne devaient même pas être tolérants. Il savaient très bien quelle était la langue principale chez nous. Voir aussi les classes en néerlandais!!

    J'aime les grains de sable. Ils ont démarés ma carrière politique.

Les commentaires sont fermés.