Eandis aussi

De Morgen et Het Laatste Nieuws publient l'information ce matin. Les grands patrons d'Eandis sont au nombre de 7 et ils se sont partagé 3,2 millions d'euros comme salaire brut, soit une moyenne de 457.000 euros bruts par an, ce qui dépasse nettement le maximum toléré de 290.000 euros pour les managers des entreprises publiques, soit beaucoup que le Premier ministre.

Le salaire du CEO Walter Van den Bossche est encore plus élevé évidemment, mais même les membres du conseil d'administration (où siègent des représentants CD&V, N-VA, Open VLD et SP.A) ne peuvent obtenir cette information.

Eandis est une société commerciale (scrl) qui regroupe 7 intercommunales de Flandre occidentale dont la Province de Flandre occidentale et 233 communes sont les actionnaires. Le schéma est donc connu: des intercommunales (soumises à la tutelle) ont des filiales commerciales (qui échappent à la tutelle). 

Par ailleurs, on parle beaucoup ce week-end de la volonté de la N-VA de fusionner EANDIS et INFRAX (intercommunale active chez nous) en un service flamand unique qui pourrait s'appeler FLUVIUS (qui est déjà la filiale commune aux deux sociétés).

Les commentaires sont fermés.