Le service de la Computer Crime Unit est en déroute.

C’est écrit dans une note confidentielle. Le patron de la Computer Crime Unit annonce la déroute de son service. Il lui faudrait 44 policiers spécialisés. En septembre, ils ne seront plus que 13. Résultat ? Notre pays est fragilisé face à une cyberattaque de grande ampleur.

Le gouvernement NV-A - MR détruit les services publics et les flamandise.

Plus aucun francophone !

Capture d’écran 2018-05-01 à 18.01.30.pngC’est le néerlandophone Walter Coenraets qui l’écrit. À partir du mois de septembre 2018, « il n’y aura plus aucun francophone au sein des équipes opérationnelles de la Computer Crime Unit fédérale ».

L’impact de ce déséquilibre est noté noir sur blanc et on peine à le croire dans ce pays où la « minorité » francophone approche tout de même les 40 % : il sera« impossible » de traiter les dossiers introduits en français ! Reste à espérer que les virus informatiques inoculés sur notre réseau le soient en chinois, en anglais ou en néerlandais.

PH.E. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril2018.

Les commentaires sont fermés.