MR de Visé, plus divisé que jamais

La campagne électorale pour le prochain scrutin communal du 14 octobre à Visé rebondit. Marcel Neven, après 30 ans de politique, pensait céder le flambeau à Viviane Dessart, désignée tête de liste MR le 3 février dernier lors de l’assemblée générale de la section visétoise du MR. Ce scénario a volé en éclats puisque, comme nous vous l’annoncions déjà dans nos éditions de vendredi dernier, six élus actuels du MR ont décidé de former une liste baptisée « OUI Visé ».

Stéphane Kariger, actuel échevin MR des Finances, sera sans doute prochainement  appelé à mener cette liste.

V. DESSART TÊTE DE LISTE MR

« J’ai été élue par l’assemblée générale de la section visétoise du MR. J’estime donc avoir la reconnaissance du nom MR, si on veut respecter le choix de l’électeur. Et j’avais obtenu le meilleur score aux dernières élections après Marcel Neven. Mais ils n’ont jamais accepté que je sois désignée tête de liste. Je suis confiante vis-à-vis de ma position. Je n’ai jamais abandonné le MR. Ce sont eux qui sont partis », explique l’échevine Viviane Dessart.

« Je n’ai jamais pensé que l’on en arriverait à une telle situation et je sais qu’au niveau du MR, on sera déforcé », regrette-t-elle.

Le MR, avec 10 élus, occupe la majorité avec le cdH (quatre élus). Nul doute que la lutte est désormais beaucoup plus ouverte pour le PS et le cdH.

D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 27 juin 2018.

Les commentaires sont fermés.