Marathon : Visé râle contre Namur

Les amateurs de courses à pied et de marathons vont devoir effectuer un choix en 2019. Le dimanche 12 mai, auront lieu en même temps le marathon de Visé et le marathon de Namur ! Tony Guarino, l’organisateur du Capture d’écran 2018-08-30 à 07.40.07.pngmarathon de Visé avec son club des « Marathoniens produits wallons », est très fâché et surtout déçu.

« Le marathon de Visé en sera à sa 21ème édition ! Visé a été le premier marathon de Belgique. Puis le marathon d’Anvers a repris son organisation à la fin du mois d’avril et on a senti la différence. On est passé de 1.000 participants à 800 Puis il y a eu l’arrivée du Beer Lovers’Marathon à Liège qui a été une autre concurrence et voici à présent que le marathon de Namur est programmé le même jour ! Il y aura donc trois marathons en un mois dans un rayon de 50 km. En général, les marathoniens participent à deux épreuves par an, voire à une seule. Ce sera donc au préjudice des trois organisateurs », regrette Tony Guarino qui a déjà participé à 88 marathons.

 

PAS LE CHOIX POUR NAMUR

Du côté de Namur, on comprend bien évidemment la réaction visétoise. « Pour notre première organisation qui s’est déroulée le 22 avril dernier, nous étions en concurrence avec le marathon d’Anvers qui est le plus grand de Belgique. L’année prochaine, le dimanche 22 avril sera le dimanche de Pâques qui comporte de nombreuses animations à Namur. Le 29 avril 2019, ce sera le rallye de Wallonie et le premier week-end de mai sera aussi très chargé pour la Ville de Namur. Nous n’avions donc pas le choix de la date. D’autant que l’on mobilise de nombreux bénévoles mais surtout les policiers namurois et des agents communaux. C’est vrai que c’est dommage de tomber en même temps que Visé mais on n’avait pas le choix. On espère que ce sera différent l’année prochaine », précise Nicolas Bonomi, l’organisateur du marathon de Namur.

« Dans une discipline où tout le monde se connaît, une épreuve est ainsi supprimée. C’est un sport amateur pour des amateurs. Ce jour-là, c’est une fête familiale et conviviale du sport grand public, pour l’amour du sport. Il y a le marathon, le semi-marathon, les 5 et 10 km, le km pour les enfants. C’est la négation de l’esprit sportif d’avoir deux épreuves identiques le même jour », regrette aussi l’échevin des Sports de Visé, Xavier Malmendier. 

MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 août 2018.

Les commentaires sont fermés.