La petite fille malvoyante rentre en 1re secondaire dans l’enseignement classique au Sacré-Cœur

C’est la belle histoire du jour. Sarah, 12 ans et malvoyante depuis sa naissance, vient de passer sa première année dans l’enseignement secondaire. Si aujourd’hui, elle suit les cours normalement, c’est grâce à une technologie appelée « TV-loupe ».

Un article d’ESEN KAYNAK à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 septembre 2018.

Les commentaires sont fermés.