Le témoignage de Jean-Marie Happart à propos d'André Maes

André Maes tire sa révérence, au circuit de Spa-Francorchamps. Il est pensionné depuis le 31 décembre. L’occasion de revenir sur le parcours d’un personnage-clé du plus beau circuit du monde, artisan du maintien et du retour de la F1, notamment grâce aux bonnes relations qu’il avait tissées avec Bernie Ecclestone.

Capture d’écran 2019-01-07 à 07.54.33.png« Avec le départ d’André Maes, c’est une page de l’histoire du circuit qui se tourne. Il est probable que sans lui, on n’aurait pas récupéré la F1 Ses relations avec Bernie Ecclestone étaient importantes. Il a joué un rôle difficile et on lui a parfois fait des misères. Je l’ai toujours considéré comme un ami. Il est intelligent. Il sait ce qu’il veut et toucher qui il faut au bon moment. (...) De telles personnalités, il n’y en a pas des masses dans la région. C’était un organisateur d’événements. »

D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 7 janvier 2019

 

Les commentaires sont fermés.