La "centrale 100 de Leuven" a joué avec la vie des victimes

Solide bourde de la centrale 100 de Leuven.pdf

Des Fouronnais soupçonnent régulièrement la centrale 100 de Hasselt de "jouer" de la même façon. Lorsque les services d'incendie wallons sont plus proches (lorsque le délai calculé officiellement par le ministère de l'intérieur est plus court que celui qui est calculé pour les pompiers volontaires de la Schietekamer, ce service de secours externe doit être appelé en premier) du lieu de l'accident, il arrive que les pompiers de Bilzen ou de casernes hollandaises soient informés avant ceux du poste de Hermalle ou de Plombières. 

On le voit ici, c'est un jeu dangereux.

Il est évident qu'avec les travaux actuels à Fouron-le-Comte, les pompiers de Liège du poste avancé de Hermalle seront toujours plus rapidement à Mouland que d'autres, par exemple.

Les commentaires sont fermés.