Le Tunnel des Promeneurs bientôt rouvert

Long de 135 mètres, il s’intègre dans un vaste projet de mobilité douce. D’autres chantiers suivront...

Depuis qu’il est au pouvoir, le bourgmestre Arnaud Dewez, bien aidé par son équipe et à l’écoute des remarques de l’opposition, accorde une grande importance à la mobilité douce. L’ouverture prochaine du Tunnel aux promeneurs n’est qu’un premier pas dans un vaste projet englobant l’ensemble de la commune de Dalhem.

Actuellement à l’arrêt, les travaux de réfection du tunnel de Dalhem vont reprendre. « Un avenant de 56.000 euros a été voté lors du conseil communal », énonce Arnaud Dewez. « Logiquement, ce chantier prendra fin dans le courant de cette année. En effet, nous prévoyons entre  deux et trois mois de travail sur place. En d’autres mots, les promeneurs pourront enfin réemprunter cette voie jusque Blegny. » Le tunnel de Dalhem a été construit en 1904. C’est le plus long de ce type en Belgique. Il mesure 135 mètres ! Pour des raisons de sécurité publique évidentes vu son état, il n’était plus possible de l’emprunter.

Capture d’écran 2019-03-11 à 07.26.35.png« Il était donc nécessaire de réaliser d’importants travaux », reprend le maïeur. « Dans quelques mois, on pourra se promener sur l’un des sites qui a fait l’histoire de Dalhem durant plusieurs dizaines d’années. De surcroît, il s’agira d’une promenade inédite. En effet, le tunnel de Dalhem est le chaînon manquant pour relier l’arrondissement liégeois au Pays de Herve (tracé Soumagne-Blegny-Dalhem-Herve), mais aussi à la Flandre aux Fourons ainsi qu’aux Pays-Bas (Dalhem-Fourons-Eijsden-Margraten). » La mobilité douce étant logiquement une priorité dans une région aussi verdoyante que la Basse-Meuse, c’est un vaste projet qui va très bientôt sortir de terre à Dalhem. « Il y a le tunnel, mais ce n’est pas tout », confirme Arnaud Dewez. « Un aménagement important est prévu sur la Plate Voie entre Warsage et Fourons. L’objectif est donc d’avoir cette fameuse liaison vers la Flandre. Le coût des travaux est estimé à 156.000 euros. Mais nous allons essayer d’obtenir des subsides. » Vous l’aurez probablement compris, l’objectif de la majorité dalhemoise est de pouvoir traverser l’ensemble de la commune avec des moyens doux.

ENTRE BERNEAU ET VISÉ

« Raison pour laquelle nous allons également finaliser la piste piétonne et cycliste entre Berneau et Visé. Le budget actuel pour ce chantier est de 130.000 euros. Mais ce prix devrait encore évoluer. Un subside de 65.000 euros devrait par exemple nous être octroyé. Nous devrions donc débourser une somme identique pour terminer ce projet. » La grand-route de Warsage, en direction de Berneau, devrait ainsi aussi subir son lot de modifications dans les prochains mois. « Les travaux devraient débuter en avril et se terminer vers le mois de septembre », s’apprête à conclure Arnaud Dewez. « L’objectif est d’y insérer une piste cyclable ainsi qu’une rambarde de sécurité. Quant aux arbres à la base de nombreux accidents de circulation, ils seront coupés. C’est un gros projet de réfection de voirie ainsi que de mobilité douce à hauteur de 1.800.000 euros à charge de la Région wallonne. » 

YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 mars 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel