Mortroux joue le titre en N1 contre Zoersel à l'école provinciale

Il y a quelques jours, en Nationale 1, panier plein pour Mortroux face à Kalmthout. Les Liégeois ont fait un pas de plus vers l’antichambre de l’élite belge. Comme en atteste le score (25/17, 25/14, 25/17), on peut dire que les hommes d’Erik Verstraeten n’ont pas fait dans la dentelle face à un rival pourtant direct ! Christof Van Goethem et les siens n’auront jamais eu droit au chapitre. Cela n’est bien sûr pas dû au hasard comme le disait le coach heureux et fier de ses joueurs, et qui les a préparés méticuleusement depuis 2 semaines à ce match ainsi qu’au suivant contre Amigos Zoersel, autre prétendant au trône de la Nationale 1.

Un match qui se jouera samedi soir, scénario magnifique d’un vrai thriller sportif. « On en rêvait en début de saison, on y est ! » s’exclame le porte-parole du club. Sébastien Goset, entraîneur des jeunes du club est impatient : « Le titre  en Nationale 1 va se jouer sur le dernier match de la saison, à domicile de surcroît ! Notre équipe fanion reçoit Zoersel, le leader actuel, ce samedi à 18h, (salle de Fourons) et doit s’imposer 3/0 ou 3/1 pour être sacrée championne et écrire l’histoire du club qui est prêt à assumer cette montée avec des jeunes derrière qui ne demande qu’à suivre ».

Le comité est clair : « Ils vont devoir créer l’exploit et ils vont avoir besoin de vous pour le faire ! On donne rendez-vous à tous donc pour venir les supporter et assister à cette rencontre qui, quel que soit le résultat, marquera la vie du club et l’histoire du volley principautaire ». Un volley principautaire qui doit beaucoup aux frères Dufays et à leur club qui, rappelons-le est celui qui a réussi les meilleurs résultats du volley liégeois au top belge. Bien avant Waremme.

PHILIPPE HALLEUX dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 mars 2019.

Les commentaires sont fermés.