• Grande opération policière internationale à Mouland

    Hier soir, alors que l’on célébrait les cramignons de la Basse-Meuse à Eijsden, la police de Fourons a organisé, coordonné et participé à une grande action de contrôle dans les environs de Mouland (Etoile XL) regroupant plus de 140 participants répartis sur 4 dispositions.

    De nombreux partenaires de la police fédérale, de la police néerlandaise, de la police luxembourgeoise, de la douane, de l’agence flamande des Impôts, de la zone de police wallonne de Basse-Meuse, de notre zone de police partenaire de Bilzen-Hoeselt-Riemst ... ont participé. Nous avons également reçu le soutien de la commune de Fourons, des sapeurs-pompiers de BWOL et de l'école provinciale de Fourons.

    Deux inspecteurs principaux en formation des écoles de police, PLOT (Genk) et GIP (Bruxelles), ont conceptualisé et coordonné l’ensemble de l’action sous la direction de leur mentor de Fourons. L'école PLOT a également fourni 24 recrues pour fournir une assistance sous supervision.

    Notre commissaire de police M. Stas était responsable de la gestion générale avec une équipe de coordination composée de responsables des différents services.

    Grâce aux partenaires, plusieurs moyens spéciaux ont été largement utilisés, tels que des ANPR, 2 drones, 1 hélicoptère de police, plusieurs chiens pisteurs, des voitures à scanner, des motocyclistes, des véhicules d'interception, des commissariats mobiles , le conteneur de commandement CP-Ops du service d'incendie .... etc.

    Le concept n'est pas nécessairement le plus efficace ni ne produit pas nécessairement le plus grand nombre de résultats, mais il excelle dans la coopération (apprentissage) et la mise à l'essai de toutes sortes de concepts et de technologies, d'apprendre les méthodes de travail les uns des autres, etc.

    Pourtant, il y avait bien des résultats ...

    9 PV pour la possession de drogues
    36 PV simplifiés pour drogues (petites quantités)
    2 PV pour possession de drogues par mineurs
    3 PV pour armes prohibées.
    1 PV pour une personne signalée à rechercher
    1 PV pour violation des mesures de probation
    136 PV pour excès de vitesse
    7 PV pour la conduite sous l'influence de l'alcool
    11 PV pour la conduite sous l'influence de drogues.
    6 PV pour véhicule non assuré (avec saisie du véhicule)
    1 PV pour conducteur sans permis de conduire.
    4 PV pour véhicules non immatriculés.
    9 PV (PI) en raison de différentes infractions routières.
    2 PV d'avertissement (trafic).

    (Alain Stas et Ronin Cox)

  • Petits fouronnais à Wégimont

    Les enfants des classes maternelles de l’école francophone des Fourons se sont rendus au domaine de Wégimont du 15 au 17 mai pour un séjour "nature". Les légendaires gnomes du site nous avaient concocté un programme riche et varié: découverte du monde des abeilles, les oiseaux, les mammifères, tyrolienne, tour en barques, jeu de coopération, légendes contées, mini golf,... C'est la tête remplie de bons souvenirs que les enfants ont retrouvé leurs parents!

  • Décès de Jean-Pierre Grafé

    (LA MEUSE du 18 mai 2019)

    Ces trois grands liégeois ont soutenu le combat fouronnais.

    Mais il faut savoir que Jean-Pierre Grafé est resté fidèle à ses amis fouronnais jusqu’au bout, même s’il le faisait parfois très discrètement.

    Jean Gol avait marché en tête d’un cortège à Fouron-le-Comte, mais vite oublié pour former un gouvernement avec Wilfried Martens, alors qu’André Cools n’avait pas hésité à traiter certains fouronnais d’ayatollahs lors d’un premier mai à Liège.

  • La société « Weerts » achète un cinquième du Trilogiport

    Inauguré en novembre 2015, le Trilogiport était annoncé comme étant un outil majeur du développement économique de la région. Il devait permettre la création de 2.000 emplois. Trois ans et demi plus tard, on est malheureusement très loin des objectifs avec une plate- forme multimodale qui peine vraiment à prendre son envol. Mais c’était sans compter sur la société Weerts qui vient d’acquérir un cinquième du site (20 hectares sur 100).
    Weerts Group est une société bien implantée chez nous et un employeur important de la région liégeoise. Elle compte trois divisions dont la plus im- portante, Weerts Supply Chain. Elle est déjà présente à Bierset et dans le zoning des Hauts-Sarts, où elle vient d’ailleurs d’inaugurer, le mois dernier, de nouvelles installations à Milmort.
    « UNE VRAIE PLUS-VALUE »
    WSC va donc venir s’installer au Trilogiport pour y développer ses services logistiques. Il ne s’agit pas uniquement de transport mais bien aussi de stockage, de reconditionnement de produits et de prépara- tion de commandes. « Le Trilo- giport est pour nous un atout primordial dans le développement de nos activités, surtout au vu de la congestion de plus en plus grande du trafic », commente-t-on chez Weerts Group. « Nous nous devions de trouver des solutions pour aussi répondre aux demandes de nos clients. Et nous sommes heureux de pouvoir nous position- ner de manière réactive et proactive sur le site du Trilogiport. »
    Et l’arrivée prochaine de Weerts à Hermalle-sous-Argenteau est vue avec beaucoup d’enthousiasme par la majorité oupeyenne: «Je suis très heureux de cette nouvelle qui va permettre d’enfin lancer l’activité sur le Trilogiport », se réjouit Serge Fillot, bourgmestre d’Oupeye. « La venue de Weerts va permettre la création de plusieurs centaines d’emplois directs auxquels il faudra ajouter les emplois indirects. Et je sais que certains seront sceptiques en lisant ces chiffres mais je suis hyperconfiant. Weerts est un groupe en pleine expansion. Avec un vrai plan d’entreprise sérieux. Les activités prévues sur le site, avec notamment de la transformation, de la plus-value logistique, sont exactement ce que nous souhaitons voir au Trilogiport. »
    La venue de Weerts au Trilogiport devrait se faire en deux phases. Une d’ici deux ans et la suivante d’ici quatre ans. En juin, Weerts déposera une première demande de permis avec une enquête publique qui pourrait démarrer à la mi-juin. Pour les détails du projet, Weerts n’a pas souhaité nous
    en dire plus. La société souhaite, en effet, communiquer de manière proactive avec les riverains et travailler avec eux. Les détails du projet ne seront donc dévoilés que jeudi prochain. Une réunion d’information est ainsi organisée ce jeudi 23 mai, à 18h30, à l’école communale de Hermalle. 
    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 18 mai 2019

  • Brocante à Fouron-Saint-Martin

    Comme chaque année, l'Harmonie "St-Martin" organise sa brocante ce dimanche 19 mai. C'est toujours un rendez-vous convivial. Venez vous promener aux abords de notre salle en espérant trouver l'objet rare auprès des 120 brocanteurs présents.  Bar et petite restauration. Inscription gratuite mais obligatoire au 0476/942414.  Au plaisir de vous y rencontrer !