Défaite de la N-VA et du sp.a à Bilzen

Il n’y a pas qu’à Neufchâteau que les citoyens étaient appelés aux urnes. À Bilzen, le Conseil d’État avait invalidé les élections communales d’octobre dernier. Les habitants de cette commune limbourgeoise ont donc repris ce dimanche le chemin de l’isoloir.Capture d’écran 2019-06-17 à 04.24.08.png

Or, la tension était palpable dans cette commune où le Vlaams Belang avait réalisé 21,30 % des voix aux élections du 26 mai, à peine moins que la N-VA.

Finalement, l’ex-ministre Johan Sauwens (CD&V) conservera ses douze sièges avec sa liste Trots op Bilzen. Le bourgmestre Bruno Steegen (Open Vld) et sa liste Beter met Bilzen progressent de trois sièges.

Le score du Vlaams Belang était suivi de près. Le parti d’extrême droite passe de 2 à 4 sièges tandis que la N-VA enregistre une lourde perte en passant de 6 à 3 sièges, alors même que le candidat local, Wouter Raskin, avait reçu le soutien des figures de proue du parti, en particulier Theo Francken, Jan Jambon et le président Bart De Wever.

La liste Bilzen Bruist (apparentée sp.a) ne conserve qu’un seul de ses trois sièges. Groen reste à un siège.

En octobre, la coalition N-VABeter Bilzen (Open VLD)-Bilzen Bruist (sp.a) avait été reconduite. Aujourd’hui, avec la défaite de la N-VA et du sp.a, elle ne dispose plus du nombre de sièges suffisants au conseil communal pour former une nouvelle majorité. 

G.B. dans LA MEUSE du 17 juin 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel