Patrick a été retrouvé vivant en Espagne


Âgé de 34 ans et diagnostiqué comme schizophrène, il était porté disparu depuis le 18 juin 2018.

En Basse-Meuse, Patrick Rinder est bien connu de la population. Croatia Wandre, Hermée, Vivegnis, l’homme a écumé les clubs de football de la région avec un succès non-négligeable. Attaquant, il a fait les beaux jours de plusieurs matricules en première et deuxième provinciales, envoyant avec panache de nombreux ballons dans les filets adverses.
Côté face, Patrick souffrait également d’une vilaine maladie. Diagnostiqué comme schizophrène il y a de nombreuses années, il vivait avec son papa. Et en juin 2018, c’est avec le véhicule de ce dernier qu’il a pris la route vers l’Espagne. Sans dire un mot à personne. Depuis le 18 juin de l’année dernière, il n’avait donc plus donné signe de vie à ses proches. Des proches qui étaient, on peut le comprendre, morts d’inquiétude.

D’un article d’ALLISON MAZZOCCATO à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 20 juin 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel