Eloïse rêvait de devenir gynécologue. Elle enseignera les langues et ne rejette pas l'idée d'aider un mari agriculteur.

Dans le cadre de la Foire agricole de Battice, le journal "Le Jour - Le Courrier" s'intéresse au monde agricole cette semaine et ce mardi il consacrait deux pages à Eloïse Debougnoux, 20 ans, aînée d'une famille de quatre enfants, de La Planck. Elle est étudiante en langues et donne un coup de main à ses parents et ses trois frères qui exploitent une ferme conventionnelle de 350 bêtes dont 200 à traire.

Antoine Vidua, journaliste, a interviewé Eloïse sur ses opinions sur le combat contre le réchauffement climatique, sa participation au concours de l'Ecole européenne des jeunes Eleveurs à la Foire agricole de Battice.

Eloïse aime le contact avec les animaux, traire les vaches, mais à petites doses. Pas toute sa vie, et pas matin et soir !

(Article d'Antoine VIDUA à lire dans LE JOUR VERVIERS du 27 août 2019)

Elo Battice 2005 - copie.jpg

Cette photo de 2005 nous montre Eloïse déjà à la Foire Agricole de Battice. 

(Photos de la collection familiale)

Les commentaires sont fermés.