Mérites culturels 2019

L'Action fouronnaise a décidé de remettre des "Mérites culturels" à des personnes ou associations à haute valeur ajoutée qui ne ménagent pas leurs forces pour faire aboutir des projets de haute qualité et accessibles au plus grand nombre, comme le spectacle "FOURONS LIBRES" l'a encore prouvé.

Au nom de l'Action fouronnaise, son vice-président Michaël Henen, a ainsi appelé à la tribune les représentants de l'Harmonie Royale Sainte-Geneviève de Rémersdael, qui a été créée en 1944 pour animer musicalement le village de Rémersdael, développer les connaissances musicales de ses membres et rehausser les activités patriotiques et autres : il faut d’ailleurs signaler que la formation et l’intégration de jeunes, parfois très jeunes musiciens y tient une place particulière.

Depuis 1963, celle-ci collabore activement avec l’Harmonie Royale de Teuven et présentent ensemble chaque année un concert annuel de qualité et au succès jamais démenti, à côté de nombreuses autres prestations en concert ou en animation de rue. 

Le 22 octobre 2018, le Roi a officiellement autorisé l’Harmonie Sainte-Geneviève à porter le titre de Royale et, last but not least, elle fête ses 75 ans en cette année 2019.

Après les mérites de l’esprit d’équipe, Michaël Henen a souligné les mérites d'une personnalité bien connue aux Fourons.

Après un parcours dans les classes de l’Académie de musique de Welkenraedt qui l’a amené à l’obtention de la Médaille du Gouvernement à la trompette en 1983, cette personne a œuvré comme trompettiste et cornettiste au sein de la Royale Harmonie de Gemmenich, son village d’origine ainsi que dans bien d’autres groupes de la région.

Début des années 90, la Royale Union Musicale de Hombourg lui offrait sa première opportunité en tant que directeur d’une orchestre d’harmonie. Ses prestations furent vite remarquées et, parmi ceux qui avaient décelé le talent de ce jeune homme, se trouvait le regretté Georges Colin, alors Président de l’Harmonie Saint-Martin, qui a réussi à attirer cette personne aux Fourons.

Le 1ermai 1992, un homme, grand par le talent, mais aussi par la taille, s’installait donc au pupitre de direction fouronnais, tout en déclarant : « je viens pour quelques années, mais certainement pas jusqu’à la pension… »

Entre un passage à la Musique luxembourgeoise d’Eschdorf de 1999 à 2015 et son engagement au Cercle Musical Saint-Georges de Montzen où il est toujours actif en tant que Directeur musical, 27 longues mais très fructueuses années se sont déroulées depuis cette déclaration…

Pour ces 27 années jalonnées de succès et de dévouement, l'autre Mérite culturel (individuel) a été remis à M. Dominique Habets, directeur de l'Harmonie Royale Saint-Martin.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel