Francis Rion est un miraculé, il a également survécu à un accident avec un camion de 25 tonnes

Dire que Francis Rion est un battant est un euphémisme. A 86 ans, le Malmédien, ancien Dalhemois, a derrière lui une carrière internationale d’arbitre de football mais également trois cancers. Et c’est avec le sourire qu’il en parle.
« Maintenant, je chante un, deux, trois, lalala. »
« Il y a une dizaine de jours, je suis allé voir mon oncologue. Il m’a dit que j’étais soigné, que tout allait bien. » Pour Francis Rion, cette visite est presque devenue trop classique. C’est qu’à 86 ans, il vient de vivre son troisième cancer. En 4 ans. « C’était un cancer du foie. Avant cela, j’avais d’abord eu un cancer de l’intestin puis un autre de la prostate. »

D’un article de Julien DENOËL à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 octobre 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel