Les transports publics flamands s'écroulent

Les postes de direction sont désertés les uns après les autres, et nul ne s’en étonne. Cela fait dix ans que la société doit faire des économies. Le sous-financement ne date pas d’hier. Avec sa politique de gratuité, le défunt ministre Steve Stevaert a freiné les revenus de la compagnie de transport.

Un article de la presse flamande à lire en traduction française sur le site de DaarDaar.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel