Maxime, jeune joueur de handball à Visé, a subi une agression lors d’un match. Il ne sent plus ses jambes

La vie d’un sportif peut basculer en un seul instant. Âgé de 19 ans, Maxime Carabin vit des jours douloureux depuis le 24 novembre où il a été victime d’une agression de la part d’un adversaire. C’était lors d’un match de promotion entre la réserve d’Eupen et la formation du Visé BM, en handball. Depuis, même s’il réussit à se tenir debout, le jeune Visétois n’a plus aucune sensation dans les membres inférieurs…

« Au début de la 2 e période, les Mosans perdent la balle. Le germanophone Oliver Mullem part en contre. Maxime revient à sa hauteur et le dépasse, moment où le joueur visité lui administre un coup de coude dans la nuque », déclare le père de Maxime, Frédéric Carabin qui poursuit : « Le joueur eupenois saute et shoote. Son bras vient s’écraser de nouveau sur la nuque de mon fils avant de le retourner au sol. »

Le jeune ailier mosan, qui n’a pas perdu connaissance, affirme tout de suite : « Je ne sens plus mon bras gauche ni mes jambes ». Le sang-froid d’un de ses coéquipiers, Lucas Habets, sera peut-être salvateur. Il lui tient la tête pendant 20 minutes avant son transport à l’hôpital d’Eupen.

Ce grave incident, qui a été filmé, a été jugé par la Commission provinciale liégeoise des litiges. Celle-ci a demandé au bureau de la Ligue francophone la radiation à vie du joueur eupenois. Quant aux parents de Maxime, ils ont déposé plainte en justice. 

D'un article de PAUL MONET à lire dans LA MEUSE du 17 décembre 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel