Liege Airport : José Happart risque 20 mois de prison

Le jugement pour corruption est attendu ce mardi.

Capture d’écran 2020-05-19 à 08.14.37.pngJosé Happart, sa « bonne amie » Isabelle Kosobucki et Christian Binet (BMB) risquent des peines de prison dans un dossier de corruption qui aurait été orchestré par José Happart au profit de son amie, Isabelle. Tous les avocats évoquent la prescription des faits qui remontent à 2009 et des acquittements.

Ce mardi, à 9 heures, les protagonistes du dossier Liege Airport dont fait partie José Happart, l’ex-président du parlement wallon, seront fixés sur leur sort. Ils risquent tous gros mais le hérisson fouronnais, lui, encore un peu plus que les autres puisqu’il est le personnage central de ce dossier libellé « corruption » par le ministère public. L’ex-homme fort du parti socialiste nie, avec force, les faits qui lui sont reprochés. son avocat avait d’ailleurs plaidé l’acquittement.

Le jugement était attendu par tous les intervenants de ce dossier le 28 avril dernier. Soit, en pleine crise du Covid-19. Comme beaucoup d’autres dossiers, celui de Liege Airport avait été reporté car les tribunaux correctionnels ne prononçaient que les dossiers dans lesquels des prévenus étaient détenus.

D'un article d'ARNAUD BISSCHOP à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 19 mai 2020

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel