Des cartes remplies à déposer à l’entrée des restos

Pour le tracing demandé par le conseil national de sécurité, la Ville de Visé propose aux clients de l’Horeca des cartes de visite à remplir et à déposer à l’entrée des restaurants.

La Ville de Visé vient de prendre une initiative pour soutenir l’Horeca visétois en cette période très difficile de pandémie. Les dernières mesures prises par le conseil national de sécurité sont en effet plus strictes qu’auparavant et le secteur qui sortait quelque peu la tête hors de l’eau s’apprête à souffrir à nouveau.

Le collège visétois a donc fait imprimer, à Visé, 30.000 cartes de visite à destination du grand public pour permettre le tracing tant demandé par les autorités fédérales. Ces cartes de visite sont disponibles gratuitement depuis ce mercredi 29 juillet à la Maison du Tourisme, décentralisée cet été sur la place Reine Astrid, ainsi qu’à l’hôtel de ville de Visé.

Philippe Budin, graphiste indépendant, est le concepteur de l’idée de cette carte de visite qui est donc lancée en Capture d’écran 2020-07-30 à 07.51.49.png
collaboration avec le commerce visétois et l’ADL, l’agence de développement local, qui prennent en charge les frais de cette opération.

Pratiquement, le public peut se rendre à la Maison du Tourisme ou à l’hôtel de ville pour retirer ces cartes, qu’il pourra remplir avec ses coordonnées (nom, prénom, gsm ou mail et pays d’origine), la date et l’heure de sa visite et qu’il pourra déposer à l’entrée des restaurants et des cafés dans lesquels il se rendra. En complétant ces cartes, le public accepte le traitement des données décrit dans l’article 6 du RGPD (règlement général de protection des données) et l’arrêté ministériel.

« Ce sera ainsi un gain de temps pour le public qui évitera de devoir faire la file en déposant sa carte de visite remplie dans une urne à l’entrée du restaurant ou du café. Un gain de temps aussi pour les serveurs qui ne devront pas remplir eux-mêmes les coordonnées des clients ni perdre du temps dans la désinfection perpétuelle des bics utilisés », précise-ton à la Ville de Visé.

Et ce jeudi matin, les représentants de la Ville, de la police et du commerce visétois effectuent le tour de l’Horeca pour rappeler les nouvelles règles en vigueur. « Comme nous l’avions déjà fait en juin dernier lors de la réouverture après trois mois de confinement », rappelle-t-on à la Ville de Visé. 

MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 juillet 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel