• Le commerce visétois a un nouveau président

    Au mois de juin dernier, Michel Thiry (ColorCode) a cédé sa place de président du commerce visétois à un nouveau président, Benoît Tilkin (Ben’s), qui passe de vice-président à président jusqu’au printemps 2021.

    Il sera épaulé par un nouveau vice-président, Christophe Thiry (Carrefour Market). Marc Lacroix (Visé TV & Visez Local) a souhaité se recentrer sur ses activités. Le comité le remercie pour son aide et lui souhaite le meilleur. Bruno Piret (Agathe) fait son entrée au comité.

    Le comité est donc actuellement composé des membres suivants : Benoît Tilkin (Ben’s, président), Christophe Thiry (Carrefour Market, vice-président), Christophe Slepsow (Alain Afflelou, secrétaire), Sébastien Broens (Bunny & Clide, trésorier), Emilie Henry (Emilie H, réseaux sociaux), Jean-Claude Maag (Maag vins), Andy Gamberale (Le 1930), Michel Pezzin (Start People), Ghislaine Mullenders (Ô & Formes), Bruno Piret (Agathe) et Guy Jolly (Ville de Visé).

    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 juillet 2020

  • Des cartes remplies à déposer à l’entrée des restos

    Pour le tracing demandé par le conseil national de sécurité, la Ville de Visé propose aux clients de l’Horeca des cartes de visite à remplir et à déposer à l’entrée des restaurants.

    La Ville de Visé vient de prendre une initiative pour soutenir l’Horeca visétois en cette période très difficile de pandémie. Les dernières mesures prises par le conseil national de sécurité sont en effet plus strictes qu’auparavant et le secteur qui sortait quelque peu la tête hors de l’eau s’apprête à souffrir à nouveau.

    Le collège visétois a donc fait imprimer, à Visé, 30.000 cartes de visite à destination du grand public pour permettre le tracing tant demandé par les autorités fédérales. Ces cartes de visite sont disponibles gratuitement depuis ce mercredi 29 juillet à la Maison du Tourisme, décentralisée cet été sur la place Reine Astrid, ainsi qu’à l’hôtel de ville de Visé.

    Philippe Budin, graphiste indépendant, est le concepteur de l’idée de cette carte de visite qui est donc lancée en Capture d’écran 2020-07-30 à 07.51.49.png
    collaboration avec le commerce visétois et l’ADL, l’agence de développement local, qui prennent en charge les frais de cette opération.

    Pratiquement, le public peut se rendre à la Maison du Tourisme ou à l’hôtel de ville pour retirer ces cartes, qu’il pourra remplir avec ses coordonnées (nom, prénom, gsm ou mail et pays d’origine), la date et l’heure de sa visite et qu’il pourra déposer à l’entrée des restaurants et des cafés dans lesquels il se rendra. En complétant ces cartes, le public accepte le traitement des données décrit dans l’article 6 du RGPD (règlement général de protection des données) et l’arrêté ministériel.

    « Ce sera ainsi un gain de temps pour le public qui évitera de devoir faire la file en déposant sa carte de visite remplie dans une urne à l’entrée du restaurant ou du café. Un gain de temps aussi pour les serveurs qui ne devront pas remplir eux-mêmes les coordonnées des clients ni perdre du temps dans la désinfection perpétuelle des bics utilisés », précise-ton à la Ville de Visé.

    Et ce jeudi matin, les représentants de la Ville, de la police et du commerce visétois effectuent le tour de l’Horeca pour rappeler les nouvelles règles en vigueur. « Comme nous l’avions déjà fait en juin dernier lors de la réouverture après trois mois de confinement », rappelle-t-on à la Ville de Visé. 

    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 juillet 2020

  • Les Pays-Bas recommandent la quarantaine aux touristes belges de la province d’Anvers

    Sur les conseils de l’Institut royal de la Santé publique (RIVM), les Pays-Bas ont placé mardi soir la province d’Anvers en zone orange, à cause de la hausse du nombre de cas de coronavirus dans cette région.

    « Ne vous rendez dans la province d’Anvers, y compris dans la ville d’Anvers, que si c’est vraiment nécessaire. Donc pas pour le tourisme », peut-on lire sur le site internet du ministère néerlandais des Affaires étrangères. « Vous pouvez traverser la province pour vous rendre à votre destination si elle se trouve en dehors de la zone orange, mais ne vous arrêtez pas pour vous reposer ou vous ravitailler en carburant. »

    Les Néerlandais qui se sont rendus à Anvers sont invités à se mettre en quarantaine pendant 14 jours dès leur retour. Il en va de même pour les Belges qui vivent dans la province d’Anvers et qui ont des projets de voyage aux Pays-Bas. Lorsqu’ils arrivent sur leur lieu de vacances, il leur est vivement conseillé de se mettre en quarantaine. Il s’agit d’une recommandation et non d’une obligation.

  • Pas de kermesse à Rémersdael cette année

    Pas de jeux ou autres activités cette année, contrairement aux années précédentes.

    Les comités de Rémersdael ont décidé de ne pas organiser la kermesse annuelle cette année.

    Alors que l'autorisation avait été demandée à la commune, les organisateurs ont pris la sage décision de ne rien organiser ce week-end à Rémersdael à cause des restrictions imposées pour lutter contre la pandémie.

    Pour la première fois depuis 1950, il n'y aura pas de Roy du Tir de la Société Royale Sainte-Geneviève cette année.

    Bien qu'autorisé par l'Agence Nature et Forêts, le jogging de la kermesse n'aura pas lieu non plus puisqu'il aurait dû se dérouler sans spectateurs et sans convivialité.

  • Décès de Madame A. TOSSINGS, épouse de Monsieur Frans LEMLYN

    Capture d’écran 2020-07-27 à 18.17.25.pngLa famille annonce le décès de Madame A. TOSSINGS, épouse de Monsieur Frans LEMLYN, née à Eijsden le dimanche 17 août 1952 et décédée à Hermalle-sous-Argenteau le lundi 27 juillet 2020 à l'âge de 67 ans.

    Lire la suite