Le gouvernement flamand conteste l'installation d'éoliennes à Warsage

Le gouvernement flamand a introduit des objections auprès du collège communal de Dalhem à l'installation de cinq éoliennes.

Celles-ci font partie d'un projet d'un parc éolien de 20MW et se situent à l’est de Berneau et au nord de Warsage, le long de la ligne de chemin de fer et de la frontière communale avec les Fourons, de part et d’autre de la rue de la Gare.

Les ministres flamands NV-A Matthias Diependaele et Zuhal Demir font remarquer que les engins d'Electrabel se trouvent à quelques mètres de la frontière linguistique et qu'ils n'ont pas été informés du projet par le gouvernement wallon, une obligation contenue dans un accord de coopération, ont-ils indiqué lundi.

"Le gouvernement wallon a foulé aux pieds cet accord. Normalement, nous aurions dû être tenus informés de ce projet. Les éoliennes seront installées à quelques mètres des Fourons. Cela n'a pas eu lieu. Je suis très déçu par mes collègues wallons", a déploré le ministre du Patrimoine, Matthias Diependaele.

Plusieurs sites d'intérêt patrimonial se trouvent dans l'environnement immédiat du lieu d'installation. Le projet mettrait également en péril la biodiversité dans la zone.

"Electrabel reconnaît lui-même que les turbines auront un impact sur des espèces (sensibles), telles que la Pipistrelle commune, la Pipistrelle de Nathusius, la Sérotine commune, la Noctule commune, la Pipistrelle soprane et la Noctule de Leisler", assure la ministre de l'Environnement, Zuhal Demir, qui met aussi en avant le problème posé par l'ombre portée des éoliennes : "En termes d'ombre portée, nous avons observé des dépassements de la valeur limite flamande (8 heures/an) dans certaines maisons de la Région flamande. En poussant le modèle aux valeurs maximales, les valeurs limites sont dépassées chez de nombreux bénéficiaires tant en Flandre qu'en Wallonie"

Belga / Olivier G sur RTC le 24 août 2020

Sur sa page FB, le bourgmestre Joris Gaens se réjouit de cette prise de position, mais il ne le publie qu'en néerlandais, comme si les Francophones des Fourons n'étaient pas concernés. 

Commentaires

  • Ah, monsieur Xhonneux nous annonce une nouvelle: l'obligation du français sur la page privée f-book du bourgmestre Joris Gaens! Où s'arrêtera donc votre impérialisme linguistique francophone monsieur JLX? Vous me semblez quelqu'un qui prend tous ceux qui ne vous obéissent pas à la c(C)ravatte!

  • Où as-tu lu que je voudrais obliger le bourgmestre à écrire en français sur sa page privée?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel