• Antoinette Spaak décédée à l’âge de 92 ans

    Antoinette Spaak à la Fête du Peuple fouronnais en 1980. A sa gauche, le sénateur Jean-Emile Humblet, le syndicaliste Robert Gillon, le bourgmestre Jean Louis Dodémont. A sa droite, le député Henri Mordant et José Happart. On reconnaît aussi le sénateur André Lagasse et le député-bourgmestre Georges Désir.

    «Antoinette Spaak vient de nous quitter. DéFI, mais surtout l’histoire politique de notre pays, perdent une très grande dame. Elle incarnait au plus haut point la politique dans le sens noble du terme, entre fermeté des convictions et élégance dans le combat», a déclaré M. De Smet sur Twitter.

    Née à Etterbeek en 1928, elle est la fille de Paul-Henri Spaak,elle avait été la première femme présidente d’un parti politique.

    Antoinette Spaak était entré entre en politique au sein du FDF à la suite du décès de son père en 1972. Elle était élue parlementaire dès 1974 avant de devenir présidente de son parti en 1977, et ce pendant cinq années.

    Elle a formé dans la vie un couple à la fois discret et célèbre avec le vicomte Etienne Davignon, qui fut le jeune chef de cabinet de son père. Malgré une histoire longue de quelques décennies, les deux amants ne se sont jamais mariés.

    Elle a marqué les esprits de ceux qui l’ont croisée par une détermination teintée d’élégance, et sa loyauté y compris à l’égard de ses adversaires politiques. Celle-ci s’est muée en amitié à l’égard de certains d’entre eux parmi lesquels l’ex-Premier ministre CVP Wilfried Martens.

    Antoinette Spaak a reçu le titre de ministre d’Etat en 1983.

    Antoinette Spaak s’est éteinte à l’âge de 92 ans, d’une chute dont elle ne s’est jamais vraiment remise.

  • Margaud Ceylan, 16 ans, retrouvée vivante ce jeudi à Fléron

    Depuis le 12 août, la famille de la jeune Margaud Ceylan, 16 ans, était sans nouvelle de l’adolescente. Ce jeudi après-midi, elle a pu pousser un grand ouf de soulagement en retrouvant Margaud saine et sauve.Capture d’écran 2020-08-28 à 08.13.32.png

    « C’est un couple de jeunes qui ont rencontré Margaud dans le centre de Fléron, qui ont parlé avec elle et qui m’ont contactée il y a déjà trois jours. Ma fille s’est confiée à eux et je les ai rencontrés pour savoir ce qui se passait exactement. D’autres personnes m’ont contactée pour me prévenir qu’ils avaient aperçu Margaud à Fléron mais j’en étais informée grâce au couple qui l’a quelque peu recueilli », explique Laeticia, la maman de Margaud, « Je me sus rendue ce jeudi après-midi à Fléron pour récupérer Margaud mais d’autres personnes avaient prévenu la police de Beyne-Fléron-Soumagne », ajoute-t-elle.

    Une police qui l’a prise en charge jusqu’à l’arrivée à Fléron de la police de Hermalle qui est en charge du dossier de sa disparition car elle est domiciliée dans cette région. Margaud a été très longuement entendue par la police de Hermalle ainsi que sa maman et ainsi que le couple de jeunes qui a recueilli Margaud à Fléron. L’enquête est toujours en cours en fonction des événements survenus durant ces 15 derniers jours à la jeune Margaud.

    Ce n’est que ce jeudi soir que Laeticia a enfin pu voir Margaud après 15 jours d’absence.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 août 2020.

  • Un chèque culture en plus du chèque sport à Visé

    Un chèque culture de 25€ a été envoyé aux Visétois de 3 à 18 ans en plus d’un chèque sport de 25€ aussi, valables tous les deux jusqu’au 31 août 2021.

    Nouveauté en effet cette année à Visé, la Ville propose un «Chèque culture». «La volonté est de fournir à une majorité d’enfants visétois une aide fi-

    PUBLIREPORTAGE

    nancière qui réduira le montant de l’inscription à un stage, un atelier culturel, un cours de l’Académie, ... et les inciter ainsi à découvrir la culture sous toutes ses formes», se félicite l’échevin de la Culture, Mathieu Ulrici.

    Les jeunes Visétois, âgés de 3 à 18 ans, recevront donc en plus du chèque sport un chèque culture d’une valeur de 25€ également qu’ils pourront remettre au responsable de l’Académie ou de l’association culturelle de leur choix. Le chèque culture sera aussi valable jusqu’au 31 août 2021.

    Infos à l’échevinat de la Culture de Visé rue du Collège, 31 aux heures de bureau ou au 04/3748550 ou par mail à l’adresse culture@vise.be.

    D'un article de MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 août 2020

  • Aux Fourons, sortez casqués: on lance des sacs !

    La police des Fourons annonce l'entrée en vigueur le 1er septembre prochain des sanctions administratives communales.

    L’administration communale souhaite faire face aux diverses formes d’incivilités : dépôt d’immondices clandestins, nuisances sonores, brûler des déchets, parking sauvage, … Le but étant d’avoir un cadre de vie agréable, dans le respect de la nature, de nos infrastructures et dans un respect mutuel.

    La commune explique ses motivations sur son site internet.

    Le règlement (de28 pages !) qui entre donc en application mardi prochain est à lire ici. Autant savoir de quoi il s'agit car les sanctions peuvent s'élever à 350 euros. 

  • Margaud Ceylan, 16 ans, a disparu depuis le 12 août dernier

    L’adolescente visétoise a été vue à Liège le 15 août

    Margaud Ceylan, 16 ans, de Visé a disparu depuis le 12 août. © D.R.

    Attente insoutenable pour une famille de Visé. Margaud Ceylan, 16 ans, a disparu depuis le 12 août dernier. Elle a été vue à Beyne-Heusay et à Liège puis plus de nouvelle !

    Margaud Ceylan est une adolescente particulière. Elle fait partie d’une famille nombreuse à Visé. Il y a Thibault (21 ans), Maud (18 ans), Margaud (16 ans) puis deux petits frères de 11 et 10 ans.

    La maman, Laeticia, est séparée de son mari mais est restée en bons termes.

    Et depuis le 12 août dernier, ils sont tous et toutes à la recherche de Margaud qui ne leur a plus donné signe de vie !

    « Margaud a déjà fugué à l’âge de 14 ans durant un jour. Puis il y a deux mois, elle a fugué durant deux jours. C’est à ce moment-là qu’elle a rencontré un garçon plus âgé avec qui elle est restée en contact grâce au réseau « Connected » avec des « chats » anonymes. Et je pense que Margaud est présente sur Instagram mais sous un faux nom », explique Laeticia Ceylan, sa maman.

    « C’est la première fois que Margaud disparaît aussi longtemps. Et je pense que cette fugue était préparée. J’espère que les gens qu’elles fréquentent, des garçons plus âgés, vont se manifester rapidement, ne fut-ce que pour dire que Margaud va bien ! », espère sa maman.

     

    Lire la suite