Projet de six éoliennes : New Wind perd en recours

Les vents sont loin d’être favorables à la société New Wind. Le promoteur éolien vient en effet de perdre le recours qu’il avait introduit auprès du ministre wallon Willy Borsus, en charge de l’environnement. Recours déposé contre la décision du fonctionnaire délégué de la Région wallonne qui lui a refusé un permis unique en juin dernier.

Il y a un an, New Wind déposait une demande de permis unique pour construire et exploiter six éoliennes. Celles-ci auraient été érigées dans les campagnes, de part et d’autre de l’E313, sur des terrains situés à Glons, Boirs, Slins et Houtain et compris entre la rue Provinciale à l’ouest, la Chavée Arecht et le Thier au Pequet à l’est, la rue de Houtain au sud et la ligne de chemin de fer au nord.

La puissance de ces six mâts aurait été comprise entre 2,4 et 3,4 MW. Mais dès l’étude d’incidences, le projet a été accueilli par une levée de boucliers. Une pétition avait ainsi récolté plusieurs centaines de signatures. La procédure a néanmoins suivi son cours et, l’an dernier, New Wind déposait sa demande de permis unique. En juin dernier, la réponse tombait, c’était non. Plusieurs raisons étaient invoquées. La plus importante était la proximité du projet avec les aéroports de Liège et Maastricht. La société namuroise n’avait pas dit son dernier mot et, en juillet, elle déposait un recours auprès du ministre compétent. Celui-ci vient donc de confirmer le refus. New Wind a encore la possibilité de se tourner vers le conseil d’Etat. Elle a deux mois pour se décider. 

AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 14 octobre 2020

Commentaires

  • Félicitations monsieur le ministre! Et maintenant celles à nos frontières.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel