De nouveaux vols « saut de puce » entre Liège Airport et Maastricht

Le Mouvement liégeois « Demain » dénonce à nouveau des vols « saut de puce » entre Maastricht et Liège. « Il y a un an, nous révélions l’existence d’un vol de fret hebdomadaire entre Maastricht et Liège. Un vol de 9 minutes et 38 kilomètres qui était peut-être le vol de fret le plus court et le plus anti-écologique du monde. À la suite de notre dénonciation, le ministre wallon en charge des aéroports, Jean-Luc Crucke, avait rencontré des responsables de la compagnie Qatar Airways, laquelle s'était engagée à mettre fin à ces vols et à ne plus en organiser de nouveaux à l'avenir. On aurait pu penser que c’était la fin de cette aberration écologique, mais il n’en est rien », dénonce le mouvement.

« Les aéroports n’ont rien à dire », rappelle Liège Bierset

 

La réaction de Liège Airport aux propos du mouvement écologiste « Demain » ne s’est pas fait attendre.

« Les aéroports n’ont rien à dire », rappelle Christian Delcourt, porte-parole de l’aéroport de Liège-Bierset.

« Ce sont les clients qui décident où ils veulent envoyer les avions et si les compagnies aériennes détiennent les droits d’atterrissage, elles peuvent réaliser ces vols dits de repositionnement. Il est vrai que les dirigeants de Qatar Airways ont été sensibilisés aux arguments du ministre wallon Jean-Luc Crucke, mais ce n’est pas le cas de toutes les compagnies », précise encore Christian Delcourt.

D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 18 novembre 2020.

Commentaires

  • Vraiment besoin d' un avion pour une si courte distance? Bien entendu qu' on embarque davantage de marchandises dans un avion que dans un camion... mais pensons à nos transporteurs routiers. 38 KM !!!
    A peine décollé, l'avion peut se poser. Quel monde de " fric" , je pense.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel