• Voisins belges, faites votre shopping de fête chez vous !

    Le président du conseil de sécurité néerlandais, Hubert Bruls, a dit dimanche s’attendre à une forte affluence dans Capture d’écran 2020-11-30 à 07.59.13.pngles villes du sud des Pays-Bas à l’approche de la Saint-Nicolas et des fêtes de fin d’année, et appelé à « faire quelque chose » pour réduire l’afflux des excursionnistes… belges.

    « Dans les villes du sud comme Eindhoven, Breda en Maastricht, nous constatons la présence de nombreux visiteurs belges. Nous ne pouvons pas tolérer cela. Ils viennent aux Pays-Bas pour faire leurs courses parce que les magasins non essentiels sont fermés en Belgique », a déclaré M. Bruls, également bourgmestre de Nimègue, à la chaîne de télévision NOS.

    FERMER LA FRONTIÈRE ?

    De nombreuses voitures immatriculées chez nous étaient également visibles ce week-end à Rotterdam. « En tant que bourgmestres, nous ne pouvons pas y faire grand-chose. C’est une question pour le gouvernement et pour les deux États », a ajouté M. Bruls. « Mais des accords doivent certainement être conclus à ce sujet », a-t-il poursuivi. Les Belges ne sont toutefois pas le seul problème, a-t-il souligné, évoquant la possibilité de fermer les commerces de détail si la population ne se montre pas plus prudente.

    Les préoccupations de M. Bruls sont loin d’être sans fondement : les Pays-Bas ont enregistré 5.609 nouvelles contaminations au coronavirus au cours des dernières 24 h soit 1.110 de plus que la veille…

  • Prestation de serment de la nouvelle directrice générale

    Comme annoncé précédemment, Kimberly PEETERS a prêté serment comme nouvelle directrice générale de la commune des Fourons (et du C.P.A.S.) au cours de la séance du conseil communal de jeudi soir en visioconférence.

    En fait, elle entrera en fonction le 1er janvier 2021. L'ancien bourgmestre Huub Broers se réjouit de voir arriver une de ses anciennes élèves à cette importante fonction à la commune. Rassurons-nous: il ne lui a pas donné des cours de droit.

    Il nous reste à lui souhaiter une belle carrière, faite d'impartialité et d'équité, dans notre belle commune. Nous savons qu'elle en apprécie la nature. Espérons aussi qu'elle aurai un contact agréable avec tous les habitants. 

    Au nom du groupe Respect-Avenir-Libertés (R@L), Michaël Henen a transmis un message de cordiales félicitations à Madame Peeters.

  • De nombreux Liégeois vont à Maastricht pour faire du shopping 

    « Ici, on se sent plus libre »

    Chaque semaine, de nombreux Liégeois et Liégeoises se ruent vers les Pays-Bas, à Maastricht plus précisément. Là-bas, ils profitent des magasins ouverts comme si de rien n’était, à seulement 20 minutes de la Cité ardente où… tout est encore fermé. Reportage sur place.

    Un reportage de STEFANO BARATTINI à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 27 novembre 2020 et une lettre de Viviane DESSART, Bourgmestre de Visé, au ministre CLARINVAL à lire sur le blog de Visé.

    A mon avis, la fermeture hermétique des frontières serait une meilleure solution. Elle permettrait de garder en Belgique les sommes disponibles chez les consommateurs pour faire des achats en attendant la réouverture des commerces dans les meilleurs conditions de sécurité en Belgique. Elle éviterait aussi la propagation du virus en attendant de meilleurs résultats.

  • Une grande première: des locomotives suisses roulent chez nous

    Selon une information publiée par "La Dernière Heure" de ce dimanche, depuis le début du mois, des locomotives suisses parcourent le rail belge en tête de lourds trains de marchandises venus d’Italie.
    En 185 ans d’existence, le rail belge n’avait pas encore été l’hôte de locomotives élec-
    triques suisses. S’il y eut bien une locomotive électrique suisse Ae 6/6 statique arrivée par rail et exposée au Pavillon des Transports de l’Exposition Internationale de Bruxelles en 1958, puis quelques automotrices TEE immatriculées en Suisse assurant les prestigieuses dessertes Iris et Edelweiss, jamais une locomotive suisse n’était venue circuler en Belgique, et encore moins de façon quotidienne.
    Désormais, tous les jours, des trains de marchandises chargés de conteneurs intermodaux desservent l’Italie et la Belgique, depuis les terminaux de Candiolo et Gallarate vers celui de Malines-Muizen, pour le compte de la société italienne de transports internationaux Ambrogio.
    Ces trains sont tractés de bout en bout par une des 25 toutes nouvelles locomotives bicourant et poly-tensions de la compagnie suisse du chemin de fer des Alpes bernoises Berne-Lötschberg-Simplon, BLS Cargo, et sont du modèle Vectron d’une puissance de 6400 kW produit par Siemens.
    L’arrivée de ces locomotives helvétiques en Belgique s’explique par le rachat de la compagnie belge Crossrail par BLS en 2019 et leur volonté de tracter les trains de marchandises d’une traite sans changement de locomotives.
    Une autre nouveauté consiste dans le nouvel itinéraire d’accès vers la Belgique de ce train Ambrogio, qui arrive désormais par l’Allemagne et le couloir fret de la ligne 24 Montzen-Hasselt, puis la ligne 35 vers Aarschot, abandonnant le long parcours indirect et trop sinueux par la France, le Luxembourg, l’Athus-Meuse, Namur, Auvelais, Ottignies et Louvain.

    Il s'en passe des choses sur cette ligne. Jusqu'au 15 novembre dernier, c'était aussi le lieu de passage du train Ostende-Eupen, dévié à cause de travaux à Trooz.

    Joseph Laurent a filmé deux trains IC Ostende - Eupen détournés via la ligne 24 se croisant à Warsage.

  • Arrestation de jeunes gens recherchés par la police de Liège

    Mardi soir, la police des Fourons a contrôlé une voiture avec trois jeunes liégeois. Ils revenaient des Pays-Bas. Lors de la vérification, il est apparu que les passagers de 25 et 27 ans étaient recherchés dans le cadre d'une enquête en cours. Le parquet a ordonné leur arrestation et le duo a été transféré à la police de Liège, qui s'occupe de l'affaire. Les inspecteurs ont également trouvé du cannabis dans la voiture des hommes et le conducteur de 21 ans a passé un test de salive positif pour le cannabis. Son permis de conduire a été retiré pour 15 jours.

    (Information donnée par Het Belang van Limburg)