Des accidents qui posent questions

Lundi matin, trois accidents ont eu lieu sur la route régionale RN 648 entre Hagelstein et La Planck.

Il y a d’abord eu la chute d’un cycliste du côté de Hagelstein, puis un camion s’est couché sur le côté près de la route de Kloosterhof au Bois Rouge (photo) et enfin une automobiliste liégeoise a également quitté la route entre Magnebois et le Bois Rouge.

D’après un témoin et le chauffeur du camion, la route très verglacée. Une véritable patinoire. Depuis quelques heures, alors que l’entreprise chargé du sablage n’est arrivée que deux heures plus tard parce qu’elle n’avait pas reçu l’ordre de sabler. Cet ordre doit venir de Flandre où les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. Pourquoi?

Pour le troisième accident, les policiers ont fait venir une dépanneuse de Riemst. Bien loin, alors qu’il y a des dépanneurs plus près dans la région. Ici, l’automobiliste aurait payé 480 €. Pourquoi faire appel à un dépanneur venant de loin? Avec la pandémie, tout le monde prône la proximité.

Commentaires

  • En ce qui concerne le verglas, les questions sur le sablage ont été posées par les autorités.

  • Huub Broers. Plus aucun mandat communal et toujours bien informé. Merci pour l'information.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel