• Les sociétés centenaires Peuvrate et Courtois s’associent pour devenir Vis&Bois

    À Visé, la quincaillerie Peuvrate, c’est une institution. « C’est le spécialiste en outillage de qualité depuis 1920. Nous sommes installés route de Dalhem à Visé et nous sommes membres du groupe HandyHome », précise René Melen, le patron.

    « J’ai 74 ans et j’ai décidé d’arrêter mes activités après 40 ans. Je cède le relais à ma fille, Isabelle. Nous employons quatre personnes, cinq avec moi », reprend-il.

    « Nous avions prévu des animations pour notre centenaire en 2020, comme par exemple des journées portes ouvertes, mais nous n’avons pas pu les organiser en raison du coronavirus. Nous avons déjà eu la chance de pouvoir rester ouverts », ajoute René Melen.

    D’un autre côté, il y a la société Courtois et Fils, spécialiste en bois pour la construction et la rénovation ainsi que pour tous les matériaux de couverture, installée depuis toujours avenue des Martyrs à Fléron. Depuis cent ans très exactement, comme la quincaillerie Peuvrate.

    NOUVEAU BÂTIMENT

    Les deux sociétés fusionnent et ont décidé de construire un nouveau bâtiment dans le zoning de Visé-Nord, route de Maestricht, 90, sur une superficie de 15.000 m 2 avec des places de parking.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 31 décembre 2020

  • Des accidents qui posent questions

    Lundi matin, trois accidents ont eu lieu sur la route régionale RN 648 entre Hagelstein et La Planck.

    Il y a d’abord eu la chute d’un cycliste du côté de Hagelstein, puis un camion s’est couché sur le côté près de la route de Kloosterhof au Bois Rouge (photo) et enfin une automobiliste liégeoise a également quitté la route entre Magnebois et le Bois Rouge.

    D’après un témoin et le chauffeur du camion, la route très verglacée. Une véritable patinoire. Depuis quelques heures, alors que l’entreprise chargé du sablage n’est arrivée que deux heures plus tard parce qu’elle n’avait pas reçu l’ordre de sabler. Cet ordre doit venir de Flandre où les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. Pourquoi?

    Pour le troisième accident, les policiers ont fait venir une dépanneuse de Riemst. Bien loin, alors qu’il y a des dépanneurs plus près dans la région. Ici, l’automobiliste aurait payé 480 €. Pourquoi faire appel à un dépanneur venant de loin? Avec la pandémie, tout le monde prône la proximité.

  • Un cambrioleur eupenois en fuite interpellé le jour de Noël

    La police des Fourons a interpellé, le jour de Noël, un Eupenois à la suite d’un cambriolage dans une maison d’Ulvend à Fouron-SaintMartin. Le fils de la famille avait surpris le voleur, qui avait réussi à fuir avec son véhicule vers Fouronle-Comte. Mais un témoin l’a poursuivi et une équipe de la police des Fourons a pu bloquer le fuyard à Schophem. Il a été menotté et emmené au poste. Il avait déjà commis plusieurs tentatives de cambriolage dans le quartier ce jour-là. L’homme, âgé de 48 ans, originaire d’Eupen, avait été signalé au niveau international pour des vols aux Pays-Bas.

  • Décès de Madame Mariette SCHONBROODT, veuve de Jean VRANKEN

    Capture d’écran 2020-12-27 à 17.04.31.pngLa famille annonce le décès de Madame Mariette SCHONBROODT, veuve de Jean VRANKEN, née à Teuven le 29 avril 1936 et décédée à Aubel 27 décembre 2020.

    Lire la suite

  • Décès de Madame Marcelle WINTGENS, veuve de Monsieur Joseph SNOECK

    Capture d’écran 2020-12-26 à 18.24.24.png La famille annonce le décès de Madame Marcelle WINTGENS, veuve de Monsieur Joseph SNOECK, née le 3 novembre1931 et décédée le 26 décembre 2020.

    La famille désire que les visites se déroulent dans la plus stricte intimité.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation dans le caveau familial au cimetière de Fouron-Saint-Pierre, sera célébrée en l'église Saint-Hubert à Aubel le mardi 29 décembre 2020 dans l'intimité.

    Lire la suite