- Page 5

  • Fouron se déplace à Haccourt

    En P4C, le Royal Avenir Fouron se déplace ce dimanche 14 février à 15 heures à Haccourt.

  • Pour une praline originale !

    AU SALON DU CHOCOLAT À BRUXELLES 

    Capture d’écran 2015-02-14 à 07.59.20.png

    Didier Smeets a fait sensation au salon du chocolat à Bruxelles. Le Fouronnais a remporté un award pour sa praline au caramel et au beurre salé du Pays de Herve. Et ce,au nez et à la barbe de monstres sacrés tels que Galler, Marcolini ou encore Darcis !

    Chaque année, le salon du chocolat regroupe la crème des chocolatiers. Du 5 au 8 février, les meilleurs producteurs de la planète se sont réunis au Palais 1 à Brussels Expo. Un jeune chocolatier y a fait sensation : le Fouronnais Didier Smeets (25 ans). « Voilà un an et demi que j’ai lancé mon ac- tivité. Participer à cette grande messe, c’était un véritable rêve.» Un beau rêve : en effet, Didier Smeets a tapé dans l’œil d’un jury compo- sé de connaisseurs internatio- naux. « Il existe plusieurs concours. Mais tous ont pour but de décerner le prix de la meilleure praline. Et ce, dans diverses catégories. Les retombées d’un éventuel succès sont tout bonnement énormes (plateau TV, passage à la radio, presse écrite...). Or, présenter une praline représente un investissement conséquent. J’ai néanmoins décidé de me prêter au jeu. J’ai lancé deux pralines. Ce qui est déjà pas mal car ce salon est réservé aux grands noms de la chocolaterie. Quant à moi, j’étais le plus jeune des chocolatiers présents. Autant dire que j’avais peu de chances de m’imposer ».

    UN ENGOUEMENT FANTASTIQUE

    Rapidement, il a compris que ses produits plaisaient au public. « L’engouement autour de mon stand était fantastique. Les curieux voulaient tester les préparations du plus jeune du salon. Quant à ma praline au caramel et au beurre salé ainsi que celle au vin Sainte-Luchaïre, un breuvage géré par des gens de la région, elles connaissaient un réel succès ».

    Ainsi, après délibération du jury, Didier Smeets a été appelé au micro devant une assemblée conséquente. « C’était comme si je participais aux Oscars du Chocolat ! Je n’en revenais pas lorsqu’on m’a annoncé que j’étais primé pour ma praline au caramel et au beurre salé du Pays de Herve. Oui, j’ai remporté un award ! C’est complètement dingue ».

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE du 14 février 2015

  • Philippe Antoine s'approche des Fourons

    VISÉ – OUVERTURE

    Philippe Antoine rouvre un show-room à Visé

    Capture d’écran 2015-02-13 à 09.25.57.png

    En novembre dernier, et après 95 ans de bons et loyaux services, le magasin Charles Antoine se déclarait en faillite. Bien connu dans la région liégeoise, il avait habillé bon nombre d’hommes, notamment à l’occasion de leur mariage.

    Et si la curatelle poursuit son travail, en tentant de revendre le nom ainsi que le bâtiment de la rue Joseph Wauters à Vivegnis, l’ancien administrateur de la société vient de rebondir.

    Dès aujourd’hui, Philippe Antoine ouvre un show-room de 100 m2 au 102 de la rue de Maastricht, à Visé.

    Il y proposera des costumes de fabrications européennes : Digel, Meyer, Olymp, Camel et Barutti.

    Il devrait également y avoir des vêtements autres que les costumes, comme le proposait également Charles Antoine.

    Et si cette ouverture rapide peut étonner, trois mois seulement après la faillite, le petit-fils Antoine tient à mettre les choses au clair.  « En fait, comme la faillite n’avait rien de frauduleux, je n’ai pas dû attendre les six mois légaux pour reprendre une activité et j’ai donc reçu les autorisations du curateur », nous explique Philippe Antoine.

    Et si on allait chez Charles Antoine quand on voulait ou presque, le show-room de Visé fonctionnera différemment puisque Philippe Antoine travaillera uniquement sur rendez-vous. Il sera joignable via philippeantoine@habilleur.be ou au 0498/28.04.01. 


    A.D. (dans LA MEUSE du 13 février 2015).

  • La Société d'Histoire et d'Archéologie de Visé visite TEUVEN

    DIMANCHE 22 FEVRIER A 14 H. : VISITE DE TEUVEN par ALBERT STASSEN

     

    20040509_020.JPG

     

    Une nouvelle balade en Basse-Meuse nous fera atterrir à Teuven où un témoin de choix, Albert Stassen, nous fera découvrir quelques coins de ce sympathique village qui fait partie de l’entité des Fourons. Dans la droite ligne des commémorations de la guerre 14, nous irons à la découverte du fil, c’est-à-dire de cette frontière placée par les Allemands dès l’été 1915, constituée généralement de 2 rangées de fils barbelés entourant une clôture électrique de haut-voltage. Le reste du patrimoine sera aussi évoqué avec l’église du village où nous avons rendez-vous avec notre guide ce dimanche. (Distance : 4,5 km)

    PAF : 3 € (membre) – 4 € (non membre)

  • Enquêtes publiques concernant des classements à Fouron-le-Comte

    Les Arrêtés ministériels du 15 décembre 2014 portant protection en tant que monument, site urbain ou site rural : 
    * Auberge « Relais de la diligence "Le Swaen" » 
    * Château d'Ottegraeven et environs

    20140701_196.gif

    * Maison « La Croix Blanche » 
    sont à consulter à l’administration communale porte n° 007 tous les jours ouvrables de 9h à 12h et ceci à partir du 10 février 2015 jusqu’au 10 avril 2015.