- Page 2

  • Tomsin, encore!

    Tomsin_20150827_457.gif

    Ce blog avait annoncé un "grand moment" pour le conseil communal d'hier soir. 

    Comme d'habitude, on a eu droit à un grand discours du bourgmestre (15 minutes au chrono) qui débouche sur une conclusion (voir ci-dessus) qui ne correspond pas à la réalité. En passant, notons que c'est à ce blog que la dia du bourgmestre s'adresse. Merci pour l'honneur.

    Mais, contrairement à ce qu'affirme le bourgmestre, personne n'a donné raison à Rik Tomsin; c'est le passage du service d'incendie de Bilzen à la grande zone du Limbourg Ouest (BrandWeerzone Oost Limburg = BWOL) qui leur a permis de donner la caserne de la Schietekamer en location à BWOL et Rik Tomsin devient concierge-locataire de BWOL... et, d'après eux, le tour est joué.

    Or, depuis quand un contrôle d'O.N.S.S. ne fait-il plus payer les cotisations depuis le début de la période d'infraction et depuis quand l'O.N.S.S. permet-elle de fixer une date postérieure pour commencer à payer des cotisations? C'est pourtant ce qui est arrivé ici. Le contrôle a eu lieu le 21 octobre 2014 et les inspecteurs ont constaté que Rik Tomsin bénéficiait d'un avantage en nature (à taxer et à soumettre aux cotisations sociales) depuis le 1er mars 2010 (il s'agit du loyer du petit appartement, mais aussi de l'eau, du chauffage et de l'éclairage). Or, l'O.N.S.S.A.P.L. a mystérieusement décidé que les cotisations ne seraient dues qu'à partir du 1er avril 2015. 

    Et puis, comme le prestidigitateur, le bourgmestre sort le lapin de son chapeau: BWOL est devenu (rétroactivement - dans ce cas la rétroactivité existe) le locataire principal de l'ensemble le 1er janvier 2015 et Rik Tomsin n'est donc plus le concierge de la commune (alors qu'il ouvre et ferme encore la barrière du service technique?). D'après le bourgmestre donc, la question de Benoît Houbiers n'a plus lieu d'être puisque l'incompatibilité n'existe plus à l'heure actuelle.

    Oui, mais, depuis l'installation du conseil communal du 2 janvier 2013 jusqu'au 31 décembre 2014, Rik Tomsin a exercé illégalement un mandat de conseiller communal. Le décret communal flamand ne prévoit cependant une peine de prison que dans le cas où le conseiller en aurait été prévenu. Huub le grand lui a accordé son absolution et trouvé une parade, mais il ne peut pas dire que Rik Tomsin avait raison. Et les actes posés par Rik Tomsin ne peuvent pas être attaqués non plus, car il n'en a posé aucun.

  • Le maastrichtois Tom Dumoulin a porté le maillot rojo pendant un jour à la Vuelta

    Dumoulin.jpg

    Victime de la fameuse chute au Tour de France à Huy, Tom Demoulin avait dû abandonner à la 3ème étape du Tour de France (clavicule brisée).

    Mercredi, il s'est retrouvé en tête du classement général avec une seconde d'avance grâce à une petite cassure dans le final qui a repoussé le Colombien Esteban Chaves à une petite seconde. « Ce n’était pas dans mes plans de prendre le maillot rouge ce mercredi mais c’est une agréable surprise », a commenté le Batave, l’un des grands déçus du Tour de France.

    Hier, le modèle de poche colombien Esteban Chaves a décroché sa deuxième victoire d’étape au sommet de la Sierra de Cazorla, récupérant le tricot rojo qu’il n’aura finalement abandonné qu’un seul jour.  

  • L’aéroport porte plainte contre les agriculteurs et José Happart invite les agriculteurs à engager un dialogue constructif

    MANIFESTATION DES AGRICULTEURSCapture d’écran 2015-08-28 à 07.29.56.png 

    L’aéroport de Liège annonce qu’il va officiellement porter plainte suite aux dégâts occasionnés lors de la manifestation nocturne des quelque 1.000 agriculteurs, présents avec 600 tracteurs, dont 200 verviétois, la semaine dernière afin de réclamer une hausse des prix du lait. Du lisier avait notamment été répandu sur le parking de Bierset.

    Le 18 août dernier, des centaines de tracteurs issus de Battice et des quatre coins de la province de Liège avaient convergé vers l’aéroport de Bierset. Le site de l’entreprise de TNT, spécialisée dans le transport express, avait ainsi été bloqué, au grand dam de l’entreprise, mais également de la direction de Liège Airport.

    Dans la foulée des événements, cette dernière avait d’ailleurs déclaré : « On regrette que des portes aient été forcées et des véhicules endommagés. »

    Plus d’une semaine plus tard, l’heure est au bilan. Et du côté de Bierset, on l’a plutôt mauvaise. Outre les pneus brûlés et le lisier déversé à la fois sur le parking et devant les entrées, des sortes de portes de garages « géantes » avaient été forcées par certains, entraînant des dégâts significa- tifs.

    Concrètement, on déplore les endommagements suivants : destruction de deux cathy ca- bines, plusieurs dégâts à des voitures du personnel d’AviaPartner, des volets de quais pour les camions ont été abîmés car on a tenté de les forcer pour les ouvrir. Avec comme conséquence des rails pliés et des roulements cassés.

    Les agriculteurs ont également déversé des pneus, du fumier, de la paille et des plastiques devant TNT express, l’accès nord de l’aéroport et le parking B22. Une citerne de lisier a même été épandue sur ce parking. 

    Reste que malgré la plainte déposée, Liège Airport a lancé une invitation au secteur, sous l’impulsion de José Happart, lui-même agriculteur et ex-ministre wallon en la matière, afin d’entamer un dialogue constructif. 

    D'un article de GASPARD GROSJEAN dans LA MEUSE du 28 août 2015

  • Fouron éliminé

    Après un match nul (2 - 2) contre l'Etoile Verviétoise, équipe de 3ème provinciale, le Royal Avenir Fouron a été éliminés par les tirs au but (4 - 5) en 32ème de finale de la Coupe des Régions.

  • Il y a eu de la vie à Veurs

    Veurs_20110611_009,-37897.gif

    Il y a exactement 120 ans, "Le Journal d'Aubel" annonçait les réjouissances organisées par la Société de la Jeunese veursetoise:

    Samedi 31 août, prélude des festivités.
    A 6 heures de relevée, ouverture de la fête par une salve d’artillerie.
    A 7 heures, Cortège-réclame organisé par les participants à la kermesse.
    A 8 heures, Meeting en plein air. On y traitera spécialement de l’influence de la strychnine sur les chiens savants.


    Dimanche 1er septembre, à 1 heure, Réunion du Bataillon Scolaire et de la Jeunesse au café Deleval. Paiement des annuités, distribution des insignes, réception de la société d’harmonie «Les Échos de la Voer, de Fouron-St-Pierre, et de la brillante phalange «Altenberger Theater Verein », de la Vieille-Montagne. Formation du cortège qui fera son entrée dans la prairie de la fête, magnifiquement décorée, où aura lieu à 2 ½  heures, Grande Audition vocale, instrumentale et dramatique,
    A 5 heures. Ascension du ballon «le Dryades ».
    A 7 heures, Grand cramignon qui se transformera en une Retraite aux lampes Vénitiennes. Divertissement local.

    Lundi 2 septembre, à 3 heures, au café Bodden, réunion de la Jeunesse, du Bataillon Scolaire, de la Société d’Harmonie et des Mirlitons Veursetois. Formation du Cortège, hommage aux présidents, promenade musicale et entrée dans la même prairie, où aura lieu une Exposition internationale de Parapluies, à l’instar du Paraplu-Club Belge, ainsi que des primes offertes aux souscripteurs de la fête. Pendant l'exposition, Concert d'harmonie.
    A 5 heures, les Mirlitons Veursetois exécuteront le nouveau grand pot-pourri par Boulangens, 1er prix d’honneur.
    A 5 ½  heures. Tirage des primes.
    A 7 heures, Grand cramignon veursetois, suivi d’une Retraite aux flambeaux.
    A 8 heures, Farandole veursetoise, et, pour terminer les festivités, brillant Feu d’artifice.

    Et ces festivités avaient lieu en concurrence avec la fête communale qui était organisée au village de Fouron-Saint-Martin.