- Page 7

  • Les 17 policiers francophones resteront à Zaventem

    BRUSSELS AIRPORT 

    Dans nos éditions de jeudi, nous vous expliquions en exclusivité les menaces qui pèsent sur les Brussels Airport.pngpoliciers francophones de l’aéroport de Zaventem. Jeudi, ceux-ci ont obtenu tous leurs apaisements.

    Les policiers francophones de Brussels Airport « garderont ef- fectivement leur activité journalière à Zaventem et nulle part ailleurs, le temps qu’ils le désireront », a indiqué jeudi après-mi- di Vincent Gilles, président national du SLFP Police, à l’issue d’une réunion du comité d’accompagnement. Sur les 18 policiers francophones, « un a finalement décidé de partir en mobilité vers un autre service franco- phone », précise M. Gilles.

    Le directeur général de la police administrative, Olivier Libois, a proposé lors de la réunion de créer un « cadre d’extinction » pour les 17 autres. Ils resteront aussi longtemps qu’ils le souhaitent, voire jusqu’à la pension. Mais si l’un décide de partir, un poste sera alors ouvert pour un néerlandophone, dans le respect des lois linguistiques. 

  • Un prix pour Pierre-André Comte

    PAC.gif

    Pierre-André Comte avait sorti son drapeau fouronnais pour accueillir il y a quelques jours François Detry, ancien président de l'Action fouronnaise.

    Le Prix Léchot-Légobbé échoit à deux personnalités, une du Jura bernois et l'autre du Jura. La distinction revient à l’ancien maire de St-Imier Stéphane Boillat et au secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien, Pierre-André Comte, maire de Vellerat et bien connu aux Fourons.

    La Fondation Léchot-Légobbé qui décerne le prix est active depuis l’an 2000. Elle décerne périodiquement une distinction à une personne physique ou morale qui s’est distinguée dans la défense ou l’illustration de l’indépendance, de l’unité ou de la réunification du Jura. La cérémonie de remise du prix aura lieu le 4 septembre au Musée jurassien des Arts, à Moutier. 

  • Aéroport de Zaventem : la fin des policiers francophones !

    Capture d’écran 2015-08-13 à 08.05.57.png

    Ce jeudi, va se tenir une réunion importante qui va décider, entre autres, du sort des policiers fédéraux francophones de l’aéroport de Bruxelles. Les plus pessimistes prédisent leur disparition, sous prétexte que le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) ne veut que des effectifs flamands. Mais c’est peut-être aller un peu vite en besogne.

    Le ministre de l’Intérieur n’est même pas opposé, paraît-il, à ce que ce soit des policiers francophones qui renforcent les effectifs demandés par les syndicats. Le souci, c’est qu’on se trouve en Belgique, qu’il y a des lois linguistiques à respecter et qu’il faut aujourd’hui réparer les « bricolages » politiques du passé. Allez, on vous explique.

    Lire la suite

  • Le pont des Allemands est en fin de vie

    Infrabel envisage son remplacement 

    Capture d’écran 2015-08-12 à 08.19.58.png 

    A Visé-Lixhe, le pont des Allemands est un pont ferroviaire qui traverse la Meuse depuis un siècle. Aujourd’hui, il arrive en fin de vie. Du coup, chez Infrabel, on envisage de le remplacer purement et simplement... à condition que le plan pluriannuel d’investissements de la société soit approuvé à l’automne. 

    Un article de CHARLES LEDENT à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 août 2015

    Lire la suite