- Page 3

  • Qui est responsable?

    Les Fouronnais, Aubelois, Plombimontois et autres qui traversent régulièrement Warsage connaissent cette longue "zone 50" d'une longueur énorme due à une urbanisation irréfléchie des années 60 le long d'une route "nationale". Alors qu'il est déjà difficile de respecter cette limitation à 50 km/h., dont les riverains demandent probablement le strict contrôle, on décrédibilise la limitation en y abandonnant des panneaux inutiles.

    Depuis des mois, on y voit un panneau limitant la vitesse à 30 km/h. Qui le respecte encore? Et qu'arrivera-t-il le jour où il y aura effectivement des travaux à cet endroit?

  • Succès pour le concert de Noël de l'Harmonie Royale Saint-Martin

    Merci à tous pour ce fabuleux Concert de Noël ! Une salle comble (250 personnes), un public chaleureux et ravi.

    Michel Colin

     

    (Photo de Marc Cresson)

  • Parking facile à Visé

    Intéressant à savoir pour les Fouronnais qui se rendent dans la Cité de l'Oie pour leurs courses de fin d'année: la cour du Collège Saint-Hadelin est ouverte du 19 décembre 2015 au 2 janvier 2016 de 8 à 19 heures.

  • Luc Hollands va livrer son lait au Vatican?

    Capture d’écran 2015-12-19 à 08.51.03.pngLuc Hollands, cet agriculteur des Fourons, à côté d’Aubel, se prépare à rejoindre le Vatican. « J’ai l’honneur de faire partie de la délégation d’agriculteurs (EMB) qui sera reçue par le Pape François le 27 janvier prochain à Rome ! », se réjouit celui qui fait partie de l’EMB, l’un des syndicats européens des producteurs de lait, bien connu pour son lait Fairebel.

  • Accident mortel sur le pont-barrage

    Ce vendredi après-midi, le ballet incessant des voitures s’est arrêté net sur la rue des Cimentiers, à Lixhe (Visé), vers 15h. Le temps s’est suspendu alors que les médecins du SMUR tentaient de réanimer Aristide Soudon, un habitant de Herstal de 65 ans. Mais sans y parvenir. Alors qu’il circulait à vélo, au niveau du pont-barrage de Lixhe, le sportif a été percuté de plein fouet par un véhicule qui roulait dans le même sens. Sur le lieu de l’accident, des témoins tentent de le réanimer avant l’arrivée des secours. « J'étais le premier sur les lieux et j'ai vu ce malheureux accident arriver, raconte l’un d’eux. Nous avons essayé de réanimer le corps de ce pauvre homme en vain en attendant les secours. Puis un homme, un médecin si je me souviens bien, est venu me relayer. Je suis vraiment désolé pour la famille. » Car tous les efforts des médecins ne suffiront pas. Durant une heure, les médecins du SMUR, appuyés de près par les ambulanciers d’Oupeye, prodigueront les soins et tenteront de le ramener à la vie, mais le cycliste décédera malheureusement sur place des suites de ses blessures, trop importantes. Ce sportif, c’était Aristide Soudon, un habitant de Herstal de 65 ans. Habitué à circuler sur son deux-roues, il portait bien son casque lors du drame. Mais cela n’aura pas suffit à lui sauver la vie. Les circonstances de l’accident étaient, ce vendredi, encore incertaines. Selon des témoins, la conductrice du véhicule à l’origine de la collision aurait été doublée par la droite par une autre voiture, plaçant alors le cycliste au milieu des deux automobiles.

    PAS EN ÉTAT D’ÉBRIÉTÉ

    Une chose est toutefois cer- taine : elle n’était pas en état d’ébriété au volant, comme l’ont révélé, sur place, les tests effectués par les forces de l’ordre. La famille d’Aristide Soudon a été prévenue. Une famille qui, à la veille des fêtes de fin d’année, doit faire face à une immense tristesse.

    A.F. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 19 décembre 2015.