- Page 6

  • Bonne nouvelle sur l’autoroute E40

    À partir de ce lundi 19 septembre, la phase la plus difficile en termes de circulation s’achève au viaduc de Herstal. Le chantier basculera en cinquième et avant-dernière phase. Concrètement, cela signifie quatre choses pour les usagers circulant sur l’E40/A3 vers Aix-la-Chapelle :

    > 1. Trois voies seront à nouveau accessibles en direction d’Aix-la-Chapelle.

    > 2. Deux bandes de circulation seront reportées sur le tablier aval, à contresens (l’une d’entre elle pourra être empruntée par les poids lourds de plus de 3,5 tonnes).

    > 3. Une voie sera maintenue sur le tablier amont.

    > 4. L’accès direct à l’E25/A25 vers Liège sera à nouveau accessible.

    Lire la suite

  • Amedeo Troiano jugé en février 2017

    Visé : triple homicide

    Capture d’écran 2016-09-15 à 07.34.51.pngLe procès de l’ex-coiffeur verviétois Amedeo Troiani, accusé de triple assassinat, se déroulera à partir du 6 février 2017 devant la cour d’assises de Liège. Le premier président de la cour d’appel de Liège a rendu mardi une ordonnance dans laquelle il fixe le début de l’examen au fond du dossier d’Amedeo Troiano à cette date.

    Il est suspecté d’être celui qui avait commis les exécutions de Benoît Philippens (36 ans), le gérant visétois d’une agence bancaire, de son épouse Carol Haid (38 ans), et de leur neveu Esteban (8 ans), originaire de Limbourg. Cela s’est passé le 18 avril 2014 à Visé au domicile du couple. Amedeo Troiano était en conflit commercial avec le banquier. Il a toujours contesté son implication dans le triple homicide. La constitution du jury aura lieu le 1er février 2017. L’examen au fond du dossier aura lieu à partir du lundi 6 février 2017. Les débats devraient s’étaler sur trois semaines et seront dirigés par le président Philippe Gorlé.

  • « Liège Airport » reporté

    Capture d’écran 2016-09-14 à 08.18.40.pngLe tribunal correctionnel a reporté, au 22 novembre, l’examen du dossier « Liège Airport », qui implique notamment Luc Partoune et José Happart. Le tribunal devra être composé de trois juges et examinera, dans un premier temps, l’homologation des transactions pénales sollicitées par 7 des 13 prévenus. José Happart, alors président du conseil d’administration de l’aéroport, et Luc Partoune, son directeur général, sont poursuivis dans un dossier de détournements d’argent public. Dans le cadre de ses activités à Liège Airport, José Happart se voit reprocher d’avoir usé de son influence pour favoriser des entrepreneurs. Luc Partoune était lui soupçonné d’avoir utilisé l’argent public pour s’acheter des biens à des fins privées. L’audience du 22 novembre sera exclusivement consacrée à la question des transactions financière.

  • Philippe Lamberts sera à Teuven ce samedi à 9 h.30

    Comme nous l'avons déjà annoncé, la projection du film "Il a plu sur le grand paysage" à Dolhain sera suivie d'un échange avec le public sur les aspects agricoles du TTIP avec la participation de représentants du monde agricole du Pays de Herve dont Monsieur Gustave Wuidart ainsi que de Monsieur Arthur Meert (auteur du courrier hebdomadaire 2288 du CRISP réalisé sur ce sujet).

    L'échange  se poursuivra le lendemain matin, samedi 17 septembre à 9H30, dans les locaux de Green Valley, rue Varn, 13 - 3793 à Teuven, où la présence du Député européen Philippe Lamberts est annoncée. 

    Voici le clip annonçant un débat identique qui a eu lieu il y a quelques mois: 

  • Début du procès "de José Happart"

    Aujourd’hui, devant la 18e chambre du tribunal correctionnel de Liège, débute le procès Liege Airport avec son lot de préventions : abus de biens sociaux, détournements, trafic d’influence. Une première audience durant laquelle, il faut bien l’avouer, il ne va pas se passer grand-chose.
    On l’a répété à maintes reprises, les personnages centraux de ce dossier sont José Happart, l’ex-président du parlement wallon et de Liege Airport, et Luc Partoune, l’actuel directeur général de Liege Airport, Christian Binet, etc.

    Au moment des faits, José Happart était président du parlement wallon et président du conseil d’administration de Liege Airport. Aujourd’hui, le hérisson fouronnais est retiré de la vie politique. Il a toujours nié avoir usé de son influence pour construire la villa de sa collaboratrice, Isabelle Kosobucki

    Des informations à lire dans LA MEUSE du 13 septembre 2016