- Page 5

  • Décès de Madame Catherine (Joséphine) Lorquet, veuve de Monsieur Albert Kuypers

    Capture d’écran 2016-12-17 à 08.12.46.pngLa famille annonce le décès de Madame Catherine (Joséphine) Lorquet, veuve de Monsieur Albert Kuypers, née le 21 novembre 1926 à Fouron-Saint-Pierre et décédée le 15 décembre 2016 à Eupen.
    La cérémonie d’adieu se tiendra en l’église paroissiale de La Calamine le mardi 20 décembre 2016 à 1OhOO
    La veillée d adieu aura lieu à la maison de repos « Régina » (3ème étage) de Moresnet le lundi 19 décembre 2016 à 19h00
    La défunte repose au funérarium Keutgen à La Calamine où les visites sont attendues le lundi 19 décembre 2016 de 17h00 à 18h30.

  • L’Hôtel Mosa va rouvrir ses portes

    Fermé depuis plus de trois ans, l’hôtel a été racheté par Philippe Henry

    C’est une excellente nouvelle pour le tourisme bassi-mosan. Au printemps prochain, l’Hôtel Mosa devrait rouvrir ses portes. Et en plus des chambres, le complexe comprendra un café et une brasserie, de quoi ravir les nombreuses personnes qui se promènent le long de l’eau.

    Fermé depuis plus de trois ans, l’Hôtel Mosa devrait donc rouvrir ses portes au printemps prochain et ce, grâce à Philippe Henry. L’homme d’affaires bassi-mosan, notamment connu pour ses concessions Mercedes, a racheté le bâtiment voici quelques mois. Avec, pour objectif, proposer évidemment des chambres mais pas seulement.

    D’après les informations que nous avons pu glaner - Philippe Henry était injoignable hier -, l’Hôtel Mosa pourrait de- venir un véritable atout pour la région. L’hôtel proposerait ainsi une quinzaine de chambres, deux salles de sémi- naire, un vaste restaurant, un café et, gros point fort, une brasserie.

    Lire la suite

  • Bassenge : ça sent mauvais pour les éoliennes de Wonck et Eben-Emael

    Ce n’est vraiment pas tout de suite que les premières éoliennes s’érigeront dans les campagnes bassengeoises. Deux projets voient ainsi leur planning freiné voire stoppé soit par des recours, soit par un refus de permis.

    Les hauteurs bassengeoises attirent, plus que jamais, les promoteurs éoliens. Plusieurs projets sont en cours d’élaboration dont deux situés à l’est de la commune. Et pour eux, tout ne se passe pas comme prévu. Avec, tout d’abord, celui porté par Elicio, une filiale de Nethys. Neuf éoliennes devraient être installées à Wonck, plus précisément au nord du village et de la rue du Chéra, à la limite avec Riemst. Ces machines, d’une puissance totale de 22,5 MW, de quoi alimenter 13.000 ménages, seraient situées à 500 ou 600 mètres des premières habitations. La demande de permis unique a été introduite en juin dernier. Et si le 9 novembre, la Région wallonne décidait d’octroyer ce permis, depuis, une pluie de recours ont été introduits. A ce jour, l’administration communale de Riemst, la Province du Limbourg, le ministère flamand de l’Environnement, la Province du Limbourg (Pays-Bas), le ministère du Milieu et des Infrastructures des Pays-Bas et une dizaine de personnes, des habitants de Riemst principalement, ont ainsi introduit un recours. Une décision qui ne surprend vraiment pas : toutes les instances citées avaient rendu un avis défavorable lors de la demande de permis. Pour les Pays-Bas, ce parc éolien poserait principalement des problèmes à l’aéroport de Maastricht. La hauteur des turbines, 150 mètres, serait problématique pour les avions en approche. La piste 03 et donc le couloir aérien sud ne pourraient plus être utilisés, ce qui réduirait l’accessibilité de l’aéroport. Pour les autres autorités, ce sont, dans les grandes lignes, la proximité avec de nombreuses colonies de chauves-souris, l’impact visuel et les normes en matière de nuisances sonores, différentes d’une région à l’autre, qui ont été pris en compte pour émettre un avis défavorable et donc introduire leur recours. Celui-ci est en cours d’examen auprès de l’administration wallonne qui a 100 jours pour l’analyser. Une fois le rapport établi, celui-ci sera envoyé au ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, qui disposera quant à lui d’un délai de 30 jours pour statuer.

    Lire la suite

  • Incendie à La Planck

    Un incendie dans des caravanes résidentielles a été constaté ce lundi soir à La Planck chez le fruiticulteur Eric Loop. Les pompiers de Margraten sont intervenus rapidement. Le hangar voisin a pu être préservé. Six caravanes résidentielles inoccupées ont été détruites. Il n'y a pas de blessés.

    (Une information donnée par Nico Meens dans "Het Belang van Limburg").