- Page 2

  • L’architecte du CHU de Liège est mort

    C’était un des architectes liégeois les plus connus avec Claude Strebelle. Charles Vandenhove est décédé mardi à Liège, à l’âge de 91 ans.

    898F31EC-C608-4E72-906F-6CC7B6DC5122.jpegNé à Teuven (Fourons), il a étudié à Saint-Luc avant de rejoindre le Bois de la Cambre à Bruxelles. Après de multiples créations, il se voit confier en 1962 l’œuvre de sa vie : le nouvel hôpital que l’université veut construire au Sart Tilman.

    Il lui faudra 26 ans pour en venir à bout. Il fera l’objet de nombreuses polémiques, notamment sur le coût parfois exorbitant des équipements. Mais il voulait que le lieu même soit tellement beau « qu’il aide déjà à guérir le malade ».

    Parallèlement, il poursuit d’autres chantiers : les bâtiments de l’Éducation Physique du Sart-Tilman en 1963, la Maison Wuidar à Esneux en 1974. À Liège, on lui doit la rénovation de l’hôtel Torrentius, rue Saint-Pierre, la construction du Balloir et la rénovation totale de la Cour Saint-Antoine (entre Féronstrée et Hors-Château).

    En 1985, il obtient son premier chantier à Bruxelles. Et non des moindres puisqu’il s’agit de la rénovation de l’Opéra royal de la Monnaie.

    Un chantier réalisé de main de maître et qui lui vaut l’attention de Paris. En 1995, il est en effet désigné pour réaliser la rénovation complète du théâtre des Abesses, situé près de Montmartre. Outre le théâtre, il réalise également une crèche et une soixantaine de logements. Suite à cette renommée parisienne, il réalisera ensuite de nombreux ensembles de logements aux Pays-Bas, et plus singulièrement à Maastricht.

    UN GÉNÉREUX MÉCÈNE ?

    Il était aussi l’architecte de la nouvelle maison de l’asbl «SansLogis», rue Saint-Laurent à Liège. À la tête d’un bâtiment qui prenait l’eau, ses gestionnaires avaient reçu, un peu avant le Noël de 2011, une somme de trois millions d’euros d’un mystérieux donateur. Avec elle, ils devaient commander à cet architecte un nouveau bâtiment pour accueillir leurs protégés. Même si ce généreux mécène ne s’est jamais fait connaître, tout le monde s’est toujours demandé si ce n’était pas Charles Vandenhove lui-même.

    Sans enfant, il s’était passionné avec son épouse pour l’art contemporain et il était à la tête d’une très belle collection. Suite à ses nombreuses frictions avec les autorités politiques liégeoises, il n’a pu trouver un écrin qui lui convenait à Liège. Et en 2004, il l’a confiée à l’université de Gand qui a construit un bâtiment pour exposer sa collection au grand public.

    ARCHITECTE POLÉMIQUE

    Architecte de génie mais aussi intransigeant car il considérait toujours ses constructions comme des œuvres d’art, il n’était plus question d’y toucher par la suite. Ce qui posa parfois des problèmes très fonctionnels comme pour l’entrée principale du CHU (qui n’existe pas vraiment) ou les pavés descellés de la cour intérieure auxquels on ne pouvait pas toucher...

    Fait chevalier par le Roi Albert II en 2003 et docteur honoris cause de l’Uliège en 2016, Charles Vandenhove sera enterré ce samedi à 10 heures à l’église Saint-Jacques. 

    LUC GOCHEL dans LA MEUSE du 24 janvier 2019

  • Pont de Lixhe : à peine rouvert et déjà un accident

    Les conducteurs vont devoir s’habituer à la nouvelle signalisation sur le pont de Lixhe et à ses alentours depuis la réouverture du pont. Il y a déjà eu une collision entre deux voitures qui a fait deux blessés légers ce mardi matin !

    Après près d’un an de travaux, le pont de Lixhe a été rouvert à la circulation ce lundi soir, comme nous vous l’annoncions déjà samedi dernier. Une réouverture sur une seule bande de circulation dans chaque sens, comme l’avait prévu le SPW (Service Public de Wallonie). Le problème est que tous les automobilistes ne s’en sont pas encore rendus compte véritablement.

    C’est ainsi que ce mardi matin peu avant 8h, une conductrice visétoise venant de la rue du Hournay s’est engagée dans la rue du pont de Lixhe, rue des Cimentiers, comme elle le faisait chaque matin depuis près d’un an, sans doute sans même regarder, pour se diriger vers Loën. Mais à ce moment-là, arrivait une voiture sur sa gauche, en provenance du pont de Lixhe et le choc a été inévitable. La conductrice a été légèrement blessée, notamment au cou, tout comme le conducteur de l’autre voiture venant du pont, un employé de l’entreprise Thomassen à Visé. Le SMUR et les ambulances sont intervenus rapidement. La conductrice s’est vue poser une minerve avant d’être transportée à la clinique de Hermalle-sous-Argenteau tout comme l’autre conducteur. 

    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 24 janvier 2019.

  • La conférence « Bien manger pour bien apprendre » de Pierre Van Vlodorp

    C’est au centre culturel que les enseignantes de l’école francophone des Fourons
    Ont décidé d’inviter Monsieur Pierre Van Vlodorp, spécialiste de la nutrition. Le but était d’informer et de conscientiser les invités à une alimentation variée, équilibrée et qui apporte à nos enfants le meilleur pour leurs apprentissages. Nul n’est besoin de changer notre alimentation du jour au lendemain mais prendre conscience de ce qui est bon pour le fonctionnement de notre corps est déjà un grand pas...Nous nous sommes donc laissés guider, durant cette conférence, comme lors d’une promenade bien agréable et révélatrice d’informations précieuses pour notre santé. Des petits temps d’arrêt pointés d’un humour inattendu ont rendu cet exposé très digeste et équilibré !
    Quoiqu’il en soit , chaque personne est ressortie avec de nouvelles idées de recettes ou de bonnes résolutions, que vouloir de mieux pour bien commencer l’année 2019!
    Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette soirée bien agréable.

    Les enseignantes

  • Décès du Chevalier Charles Vandenhove

    Le fouronnais de souche le plus célèbre, Charles Vandenhove, né à Teuven le 3 juillet 1927 et considéré comme un des 2 ou 3 plus grands architectes belges de tous les temps, est décédé à Liège ce 22 janvier 2019.

    Ses funérailles ont lieu ce samedi 26 janvier 2019.

    Nous avons déjà évoqué ce Teuvenois d’origine fort célèbre sur ce blog en 2014 et en 2017.

    78D1AEB3-5680-4F71-A00A-82AFE8A1ED18.jpeg

  • C’est l’un des projets du futur « Master Plan » de la nouvelle majorité communale MR-PS à Visé

    La nouvelle majorité visétoise MR-PS a présenté sa déclaration de politique générale. Participation citoyenne, transversalité, sécurité et mobilité sont des axes forts du futur Master Plan de Visé qui a des atouts avec ses commerces de proximité, son tourisme, sa culture et son enseignement. Une déclaration votée majorité MR-PS (14 voix) contre opposition cdH, OUI Visé, Visons Demain et PTB (10 voix car il y avait un absent).

    Une page de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 23 janvier 2019.