- Page 6

  • Y aura-t-il un traileur (de plus) dans les travées de la Chambre ?

    Qu’est-ce qu’un trail ?

    Le trail est une discipline sportive qui consiste en la pratique de la course à pied en pleine nature.  Souvent sur des distances assez longues avec beaucoup de montées et un maximum de passages en forêt, sur sentiers ou autres sections très techniques.

    Les parcours dépassant la distance marathon (42,195 km) sont appelés des ultra-trails.  Les courses les plus connues sont sans doute « La Diagonale des Fous » à La Réunion et  « L’Ultra-Trail du Mont-Blanc » qui sont des épreuves de 160 km !

    Ces disciplines nécessitent beaucoup d’entraînement, de modestie et de persévérance.  

     

    Ce samedi, petite parenthèse dans la campagne électorale, je participerai à la maxi race du « Grand Trail des Lacs et Châteaux GTLC », 64 km au départ du barrage de la Gileppe, au pied des Hautes Fagnes.

    Ce sport est fait d’entraide et de camaraderie. Mon objectif est d’arriver au bout, d’être un « finisher », mais aussi de prendre un bon bol d’air et de partager ma passion avec tout le monde.

    Vous pouvez me suivre en « live » via ce lien:  http://gtlc2019.legendstracking.com/  

    Alors, avant de vous rencontrer sur les marchés ou ailleurs, peut-être se croisera-t-on sur les sentiers des Hautes Fagnes...

    Grégory HAPPART 

  • Décès de Madame Leentje Smets-Wiertz

    La famille annonce le décès de Madame Leentje Wiertz, épouse de Monsieur Jean-Pierre Smets, né à Fouron-Saint-Pierre il y a 89 ans et décédée à Gulpen le 8 mai 2019.

    La défunte repose au funérarium Lilian Habets, Oude Maastrichterweg 39 à Gulpen où les visites sont attendues de 18 à 18 h.45 ces samedi et dimanche.

    Les obsèques solennelles, suivies de l'inhumation, seront célébrées le mardi 14 mai à 11 heures en l'église paroissiale de la Conversion de Saint-Paul à Epen le mardi 14 mai 2019.

    Une veillée d'adieu aura lieu le lundi 13 mai à 19 heures dans la même église.

  • Encore une belle excursion des Promeneurs fouronnais

    Bénéficiant d'un temps exceptionnellement beau cette semaine, le groupe d'une quarantaine de Promeneurs fouronnais a pu découvrir le site de l'abbaye de Maredsous hier avant-midi, avant de visiter la Brasserie du Bocq à Purnode et de dépenser ensuite des calories sur les draisines de la vallée de la Molignée.

    Depuis quelques années, ce groupe organise chaque année une excursion au mois de mai:

    - en 2010, le Musée Curtius à Liège

    - en 2011, Liège et l'exposition SOS Planet

    - en 2012, le Val Saint-Lambert

    - en 2013, la Brasserie Jupiler

    - en 2014, Aix-la-Chapelle

    - en 2015, Liège et l'exposition 14-18

    - en 2016, Moresnet et son Calvaire

    - en 2017, le plan incliné de Ronquières

    - en 2018, l'écluse de Lanaye.

  • Knauf installe 6.000 panneaux photovoltaïques

    À Visé, l’entreprise Knauf Insulation poursuit sa croissance ainsi que le développement des énergies renouvelables.

    Spécialisée dans la production de matériaux d’isolation à base de laine de verre, la société visétoise fête cette année son 40e anniversaire ! Elle exporte 80 % de sa production en France, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Scandinavie. Knauf emploie au total en Belgique 850 personnes dont 700 en Wallonie et 350 sur le siège central de Visé. Elle est également présente en Afrique.

    « 40 % des consommations énergétiques en Europe sont attribués aux bâtiments mal isolés. Nous nous efforçons de limiter les effets néfastes liés au changement climatique car une fois bien installés, nos matériaux permettent d’économiser 250 tonnes de CO2. Nos laines sont fabriquées à partir de 80 % de verre recyclé et notre liant Ecose est à base végétale. Pour donner un ordre de grandeur, en 40 ans de production de laine de verre à Visé, l’utilisation de nos isolants installés dans des bâtiments à travers l’Europe, aurait permis de réduire l’émission de 200 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions annuelles de 85 millions de voitures diesel ! », indique fièrement Mark Leverton, directeur général Europe de l’Ouest pour Knauf Insulation.

    Cette installation de 6.000 panneaux photovoltaïques produira 1700 Mégawatts heure/an.

    « C’est la deuxième plus grande installation wallonne en terme de production d’électricité photovoltaïque sur toiture après Spadel et la quatrième en Wallonie suivant le nombre total de panneaux (les deux autres sont installées dans des champs). Cette installation permettra d’éviter l’émission de 790 tonnes de CO2 par an et est équivalente à la consommation annuelle de 525 ménages », indique Laurent Boulanger, responsable marketing de RENO-Solutions à Chênée qui fête son 10e anniversaire d’existence.

    « Nous employons environ 30 employés et 60 ouvriers. Nous avons installé ces panneaux nouvelle génération avec gestion de l’ombrage et gestion monitorée pour tirer 100 % de leur efficacité. Il n’y a donc plus d’arrêt de production temporaire. Les travaux ont duré plus de six mois, après les études préparatoires et pendant que l’usine fonctionnait », précise encore Laurent Boulanger.

    TRIPLE INAUGURATION

    En plus de ces 6.000 panneaux photovoltaïques inaugurés par le Ministre wallon de l’Economie, Pierre-Yves Jeholet et le Collège communal de Visé, un éclairage LED a également été inauguré ainsi qu’un centre d’expérience.

    « Cet éclairage va nous permettre de diviser par quatre notre consommation d’électricité dans notre usine visétoise qui tourne 24h/24 et 7 jours/7. 10 km de câbles, 100 détecteurs de présence et 1253 nouvelles armatures LED ont déjà été installés. D’ici fin de l’année, l’économie d’électricité sera de 3000 MWh/an en évitant l’émission de 1200 tonnes de CO2/ an soit l’équivalent de la consommation de 860 ménages », ajoutent Olivier Douxchamps, directeur de l’usine Knauf de Visé et Marck Dirckx, directeur général d’Engie Fabricom 

    Un article de MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 mai 2019.

  • La place Reine Astrid rénovée pour 3.900.000 €

    Dans le cadre de son programme triennal, la Ville de Visé a inscrit l’aménagement d’un espace public de convivialité sur la place Reine Astrid, place centrale de la cité de l’Oie.

    « Le réaménagement de cette place est indispensable au vu des nombreuses activités qui y sont organisées et au vu de l’attractivité de Visé dans la BasseMeuse », indique Madame le bourgmestre, Viviane Dessart. L’estimation des travaux s’élève à 3,9 millions d’euros . Les autres intervenants prendront en charge 1,5 million d’euros et le subside est estimé à 1,4 million avec un maximum de 768.225 euros.

    « La moitié des subsides est consacrée au parking souterrain et l’autre moitié à l’aménagement de la place sur laquelle les commerçants souhaitent encore du parking mais la Ville veut aérer la place. Il s’agira ensuite de lancer le marché conjoint avec la Région wallonne », précise Charles Havard, directeur général de Visé.

    Un programme triennal approuvé à l’unanimité du conseil communal de Visé.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 7 mai 2019.