- Page 5

  • Circuler sur nos mauvaises routes fouronnaises et savoir se défendre

    7Dimanche de ce 15 septembre 2019 donne des conseils qui peuvent être bien utiles à tous ceux qui se font surprendre par les mauvaises routes fouronnaises.

    La commune prend évidemment des précautions pour les déviations peu carrossables de Fouron-le-Comte en y limitant la vitesse, mais est-ce suffisant? 

    Voici le numéro de téléphone de la police des Fourons: 04 381 99 99. Appelez le 101 pour une assistance policière urgente.

  • Souvenir spécial de la Fête du Peuple fouronnais

    Ce "cricket", vous ne le trouvez généralement qu'en Normandie.

    Le fameux criquet du débarquement, petit objet en laiton distribué comme moyen de communication aux parachutistes de la 101e Airborne Division qui sautèrent en Normandie (rendu célèbre dans le film « Le jour le plus long »), sera vendu au prix modique de 4 € à l'occasion du concert qui sera présenté ce dimanche 15 septembre à Fouron-Saint-Martin.

    Dans le cadre du 75e anniversaire de la Libération mais aussi de la 43e fête du peuple fouronnais, le rendez-vous est fixé ce dimanche 15 septembre dès 12h30 au hall du centre sportif et culturel des Fourons. En raison des travaux en cours à Fouron-le-Comte, nous conseillons à nos visiteurs venant de Visé, Berneau ou Mouland, de prendre la N608 à Berneau jusqu'au château Magis à Fouron-Saint-Pierre, puis de se diriger vers Fouron-Saint-Martin en passant par Fouron-Saint-Pierre.

    Capture d’écran 2019-09-14 à 17.01.37.jpg

    Les 500 places numérotées pour le concert sont réservées, mais il fera beau et la cour du Centre sportif et culturel vous accueillera dès 12h30. 

    Comme annoncé, le "cricket" sera vendu aux personnes présentes, mais il en leur sera remis que pour accompagner le dernier morceau du concert musical !

  • Encore un accident au carrefour de Hagelstein

    Ce samedi, une Toyota Urban venant d'Aubel et se dirigeant vers Teuven a été heurtée par une Mini venant de Henri-Chapelle au carrefour de Hagelstein. Il est vrai qu'il faut être très rapide pour traverser ce carrefour dangereux quand on vient d'Aubel avec une visibilité très limitée vers la droite.

    Cela se limite cette fois à de la tôle froissée, des airbags déployés dans la Mini et quelques contusions.

    Qu'est-ce qu'on attend pour que le rond point promis soit enfin réalisé? 

  • DÉFENDRE LE FRANÇAIS

    Si certains s’attendaient à voir le directeur des Francofolies de Spa devenir ministre de la Culture, il n’en est rien. Charles Gardier ne se dit pourtant pas déçu, bien au contraire. Il est surtout « très heureux pour Pierre-Yves Jeholet. C’est un poste de premier plan,Capture d’écran 2019-09-14 à 08.30.28.png avec des matières qui lui vont bien. C’est un beau défi qu’il relèvera, j’en suis sûr, de main de maître. C’est le ministre-président idéal ».

    Charles Gardier garde les pieds sur terre et pense déjà aux travaux qu’il y a à faire. « Je trouve que l’on ne défend pas assez la langue française. La preuve avec la Fédération WallonieBruxelles qui s’appelait anciennement Communauté française de Belgique. Ça veut tout dire ! », s’exclame le député. « Savoir parler anglais est une qualité presque indispensable à notre époque, mais ça ringardise la pratique du français. Il ne faut pas et on devrait s’inspirer d’autres communautés francophones comme le Québec qui est très bon dans la sauvegarde de la langue ».

    Pour pallier le manque de valorisation du français en Wallonie et à Bruxelles, Charles Gardier pense déjà à plusieurs projets qu’il garde pour le moment sous silence, mais qu’il proposera en temps voulu. 

    S.M.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 septembre 2019.

    Dans LA MEUSE BASSE-MEUSE, on peut lire aussi cette phrase de Jean-Claude MARCOURT, désigné comme négociateur pour le gouvernement fédéral: "Ce qui me préoccupe, c’est l’intérêt des francophones."

  • Fouron se déplace à Dalhem

    P4D

    Et. Dalhem B - Fouron ( dimanche à 14 h 30 )