Cérémonie patriotique - Page 4

  • Relais sacré à Teuven

    Relais_Sacré_2013-11-10-10.14.28.jpg

    La F.N.C. de Visé était bien présente ce dimanche matin devant l'église de Teuven pour la cérémonie du Relais Sacré, ainsi que l'échevin José Smeets et les conseillers communaux Jean Levaux et Benoît Houbiers.

    Relais_Sacré_2013-11-10-10.16.11-2.jpg

    Les harmonies réunies de Teuven et Rémersdael, sous la direction de Michaël Henen, étaient évidemment également présentes, pour interpréter la Brabançonne.

    Le Relais Sacré est passé ce dimanche par tous les villages fouronnais, tantôt avec la F.N.C. de Visé, tantôt avec celle d'Aubel, tantôt avec les harmonies réunies de Teuven et Rémersdael, tantôt avec la Royale Harmonie Saint-Martin.

  • Huub Broers et le Relais sacré (suite)

    Vous avez pu lire le commentaire de Huub Broers à la suite de mon billet d'hier concernant le Relais sacré organisé par la F.N.C. de Mouland à Teuven, Fouron-le-Comte et Mouland. Il n'y avoue pas qu'il a écrit à Monsieur Bourdouxhe. Rafraichissons lui donc la mémoire en vous montrant cette lettre:

    lettre_Broers.jpg

    J'ai demandé à un fin connaisseur de commenter la phrase dans laquelle le bourgmestre des Fourons (il signe en cette qualité) dit que la F.N.C. de Visé aurait légalement dû lui écrire en néerlandais.  

    Broers.jpg

    Voici ce qu'Armel Wynants en pense:

    C'est, une fois de plus, du grand n'importe quoi. Comme d'habitude Broers suce les dispositions de loi de son pouce quand et comme il estime en avoir besoin pour pouvoir jouer son rôle d'intolérance sans frontières.


    1. Selon lui, toutes les "overheden" (autorités, pouvoirs/services publics) devraient utiliser le NL pour communiquer avec la commune de Fourons. Depuis quand la section de Visé de la FNC est-elle une "overheid", un service public? Comme simple association privée, la FNC n'est évidemment en rien soumise aux lois linguistiques. Elle fait ce qu'elle veut, elle aurait pu s'adresser à Broers en chinois ou en patagonais si elle le souhaitait.

    2. Si même c'était un "service" au sens des LLC (lois linguistiques coordonnées), ce serait un service local situé dans une commune unilingue de la région de langue française, sans lien de subordination avec la commune de Fourons. Ce service pourrait parfaitement utiliser sa propre langue vis-à-vis d'un service situé dans une autre région linguistique. En principe, elle serait même obligée d'utiliser le français, puisque aucun de ses agents n'est censé avoir les connaissances suffisantes pour pouvoir utiliser une quelconque autre langue. La seule lattitude qui existe pour les services locaux, c'est le véritable principe de "courtoisie linguistique": alors que, dans leur totalité,les LLC n'énumèrent que des non-droits (interdictions et obligations), un seul article accorde un droit et utilse le verbe "pouvoir". C'est celui exprimant le principe de courtoisie linguistique, qui accorde à un service local la POSSIBILITE de s'adresser dans sa propre langue à un correspondant habitant une commune située dans une autre région linguistique. 

    En résumé: dans l'hypothèse où la FNC serait un service au sens des LLC (quod non), elle serait autorisée à utiliser le néerlandais, mais elle n'était en aucun cas été obligée de le faire. 

  • Broers et le Relais Sacré du 10 novembre 2013

    Traditionnellement, c'est la F.N.C. de Visé qui organise le Relais Sacré qui passera le dimanche 10 novembre à Teuven (10 heures 17), Fouron-le-Comte (10 heures 55) et Mouland (11 heures 30).

    Au nom du comité de la F.N.C. de Visé, M.José Bourdouxhe a communiqué cet horaire à l'administration communale des Fourons, comme il l'a communiqué aussi à celles de Visé et Dalhem où son groupe passe aussi.

    C'était sans sans compter sur la fièvre électorale qui anime sans doute déjà le bourgmestre fouronnais qui tient à rester un champion des idées NVA (gommer la Belgique, comme les portraits royaux, et se montrer plus flamingant que le Vlaams Blok, par exemple).

    Huub Broers à donc écrit à ce brave Monsieur Bourdouxhe pour lui dire

    - qu'il aurait dû lui écrire en néerlandais (sur quelle base légale puisque la Constitution belge - encore en vigueur - garantit la liberté de l'emploi des langues)

    - pour connaître la liste des membres de sa délégation (les anciens combattants sont peut-être de dangereux terroristes?)

    - pour lui signaler aussi que la commune organise elle-même une cérémonie le 11 novembre (mais le Relais Sacré est une autre cérémonie qui existe depuis plus de 60 ans; il est vrai que les flamingants des Fourons n'y participent plus depuis 50 ans).

  • Huub Broers et les cyclistes

    Capture-d’écran-2013-09-28-à-14.56.57.jpg

    Dans une interview à la télévision hollandaise, Huub Broers, bourgmestre des Fourons, explique tout le mal qu'il pense des cyclistes qui, surtout lorsqu'ils sont en bande, se croient tout permis sur nos routes.

    C'est en néerlandais malheureusement, mais on comprend bien qu'il a envie d'y mettre de l'ordre et de leur faire respecter les processions, communions et autres sorties des harmonies, par exemple. Un peu de respect aussi peut-être pour les cérémonies du Relais Sacré.

     

  • They will never forget

    Never-forget.jpg

    Le jeudi 5 septembre le Centre Sportif et Culturel des Fourons organise la projection du 4ème documentaire "They will never forget "en marge de la 69ème commémoration de la libération de septembre 1944..Le sujet en est l'adoption des tombes au cimetière US de Henri-Chapelle et implique des personnes de 7 à 90 ans dont de nombreux belges.
    Un document à voir pour son apport au souvenir mais aussi au civisme.

    Lire la suite